Publicité

Netflix augmente le prix de deux de ses formules d'abonnement aux Etats-Unis

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Netflix augmente le prix de deux de ses formules d'abonnement aux Etats-Unis
Reed Hastings, le fondateur et PDG de Netflix. © Ernesto S. Ruscio/Getty Images
Publicité

Netflix augmente le prix de deux de ses trois formules d'abonnement aux États-Unis. Le forfait le plus populaire, le forfait standard, qui comprend le streaming en haute définition sur deux écrans maximum, coûtera 1 dollar de plus, soit 14 dollars par mois (contre 12 euros en France), tandis que le forfait premium, le plus cher, augmentera de 2 dollars, soit 18 dollars (contre 16 euros en France), pour la 4K HDR et le visionnage sur quatre écrans simultanés, déclare Netflix jeudi 29 octobre. La formule de base, sans HD et avec un seul écran, restera à 9 dollars, indique la société.

"Nous comprenons que les gens ont plus de choix de divertissements que jamais et nous nous engageons à offrir une expérience encore meilleure à nos membres", affirme un représentant de Netflix. "Nous mettons à jour nos prix afin de pouvoir continuer à offrir une plus grande variété de programmes télévisés et de films — en plus de notre excellente programmation d'automne. Comme toujours, nous proposons une gamme de formules afin que les gens puissent choisir le prix qui convient le mieux à leur budget."

Les nouveaux tarifs de Netflix aux Etats-Unis. Netflix

Netflix a été sous pression pour engranger des abonnés à un rythme plus élevé après avoir annoncé des résultats plus bas que prévu pour le troisième trimestre au début de ce mois.

Les investisseurs ont salué la hausse des prix, qui pourrait augmenter les revenus, en faisant grimper de 4% le cours de l'action lors de la séance de jeudi. "Bien que le recrutement d'abonnés au troisième trimestre aient été décevants, nous pensons que l'objectif à long terme de Netflix est bien intacte", a déclaré Mark Mahaney, un analyste de RBC Capital Markets. La banque a affirmé que ses recherches indiquaient que les clients s'abonnent généralement à plusieurs services, "et Netflix est presque toujours l'un de ces services".

Ces services concurrents constituent cependant un groupe en pleine expansion, et beaucoup d'entre eux augmentent les offres de leur propre bibliothèque de contenu pour faire face à la compétition. Le fait le plus marquant est peut-être que Disney a mis l'accent sur la diffusion en streaming lors de sa dernière réorganisation d'entreprise, la pandémie de coronavirus ayant entravé ses autres segments commerciaux importants comme les parcs à thème et les croisières.

Version originale : Graham Rapier / Business Insider

A lire aussi — James Bond : le studio aurait demandé 600M$ à Netflix et Apple pour sortir 'Mourir peut attendre' directement en streaming

Découvrir plus d'articles sur :