Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Netflix confirme l'arrivée de jeux vidéo sur son appli mobiles et tablettes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Netflix confirme l'arrivée de jeux vidéo sur son appli mobiles et tablettes
Netflix a déjà sorti deux jeux "Stranger Things" sur plusieurs plateformes en association avec des éditeurs de jeux vidéo. © Netflix

La rumeur courrait depuis plusieurs mois dans la presse, elle a été confirmé par l'entreprise lors de l'annonce de ses résultats trimestriels ce mardi 20 juillet. Netflix se lance dans le jeu vidéo. "Nous sommes dans les premières étapes de notre développement dans le jeu vidéo", explique Netflix dans sa lettre aux investisseurs. Le géant du streaming cite l'épisode interactif de "Black Mirror" et le jeu vidéo "Stranger Things" comme des exemples sur lesquels Netflix se base pour développer sa stratégie.

"Nous voyons le jeu vidéo comme une nouvelle catégorie pour nous, similaire à notre expansion vers les films originaux, l'animation et la télé-réalité. Les jeux vidéo seront inclus dans l'abonnement Netflix de nos membres sans surcoût au même titre que les films et séries", précise l'entreprise. "Dans un premier temps, nous nous concentrerons sur des jeux pour plateformes mobiles", c'est à dire les smartphones et tablettes. Netflix ne précise pas s'il faudra télécharger les jeux ou si ils passeront par le cloud.

À lire aussi — Netflix atteint un record d'abonnés, mais perd son avance sur la concurrence

Le site The Information avait rapporté au printemps la volonté de Netflix d'aller vers le jeu vidéo. Plusieurs spécialistes interrogés par Insider avait fait part de leur scepticisme. "Les grandes entreprises technologiques sont nulles en matière de jeux", avait déclaré l'un d'entre eux.

Les experts sont divisés

Il y a quelques jours, Bloomberg dévoilait que Netflix avait embauché Mike Verdu, un ancien cadre de la division réalité virtuelle de Facebook, pour diriger son unité jeux vidéo. Le média spécialisé précisait que Netflix n'avait pas encore décidé s'il comptait développer ses propres jeux ou s'associer à des studios existants.

"C'est une bonne tactique pour conserver et même attirer à la marge de nouveaux abonnés payants", a commenté l'investisseur Gene Munsters de Loup Ventures sur Twitter après l'annonce de ce mardi. "En tout il y a environ 2 milliards de joueurs mensuels dans le monde."

"Netflix semble avoir atteint la saturation de son marché aux États-Unis", observe Eric Haggstrom, analyste pour eMarketer, interrogé par l'AFP. "De nouvelles sources de revenus comme les produits dérivés et de potentielles expérimentations futures comme des sorties en salle, des podcasts et des jeux vidéo pourraient apporter de la croissance. Mais le succès dans ces domaines est loin d'être assuré."

À lire aussi — Netflix, Canal+, Disney+... Les films et séries à voir du 16 au 22 juillet

Découvrir plus d'articles sur :