Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Netflix, McDonald's, Nike... Ces entreprises ont pris des engagements suite à la mort de George Floyd

Netflix, McDonald's, Nike... Ces entreprises ont pris des engagements suite à la mort de George Floyd
Rassemblement de manifestants contre la mort de George Floyd en garde à vue à Minneapolis, à Portland. © Reuters

Des manifestations ont éclaté à travers les États-Unis suite au décès de George Floyd, un homme noir de 46 ans qui est mort asphyxié après qu'un policier blanc l'a immobilisé en maintenant un genou sur son cou à Minneapolis, dans le Minnesota, et des entreprises prennent désormais la parole. D'Amazon à Netflix en passant par Snapchat, des PDG et des entreprises publient des déclarations appelant à la justice et à l'égalité raciale.

Alors que certaines entreprises ont détaillé les dons ou les changements internes qu'elles allaient apporter, d'autres ne l'ont pas encore fait. Nous avons donc passé au crible les déclarations et avons insisté pour obtenir des détails sur les actions mises en place, à chaque utilisation d'un langage vague ou de promesses faites. Voici une liste des entreprises qui ont publié des déclarations, des lettres et des réponses concernant la mort de George Floyd et les manifestations qui en ont résulté — et ce qu'elles font réellement.

A lire aussi De Tim Cook à Elon Musk, voici les réactions des patrons de la tech aux manifestations contre les violences policières

Mary Barra, PDG de General Motors, a annoncé la création d'un comité consultatif pour l'inclusion au sein de l'entreprise.

Bill Pugliano/Getty Images

Les paroles : "Il arrive un moment où nous sommes obligés d'arrêter de diagnostiquer ce qui est mal et de commencer à défendre ce qui est bien", a déclaré Mary Barra dans une note de service adressée à ses employés. Mary Barra a également déclaré que General Motor s'est engagée en faveur de l'inclusion, condamne l'intolérance et défend la justice.

Les actions : D'ici la fin du trimestre, Mary Barra a déclaré que l'entreprise disposerait d'un conseil consultatif actif sur l'inclusion, composé de dirigeants internes et externes à l'entreprise, dans le but de promouvoir l'inclusion et de se mobiliser contre l'injustice. Mary Barra a déclaré qu'elle présiderait le conseil.

YouTube a déclaré s'engager à verser un million de dollars 'pour soutenir les efforts de justice sociale'.

Les paroles : YouTube a pris position contre le racisme et la violence, mais cette annonce a été accueillie par une série de critiques en raison du fait que YouTube a toujours autorisé les contenus racistes sur sa plateforme. Les recherches ont montré que les algorithmes de YouTube recommandent souvent des contenus d'extrême droite. La plateforme a déclaré en juin 2019 qu'elle s'efforcerait d'ajuster les algorithmes et de surveiller les contenus.

Les actions : YouTube fera un don d'un million de dollars (plus de 892  000 euros) au Center for Policing Equity, une organisation qui travaille avec les forces de l'ordre américaines pour promouvoir des pratiques policières plus justes, basées sur les recherches de l'organisation.

Le président de McDonald's, Joe Erlinger, a écrit un article sur LinkedIn exprimant l'engagement de la société en faveur de l'inclusion, et son PDG a déclaré qu'il organiserait une assemblée générale.

Le président et directeur général de McDonald's Chris Kempczinski.  AP Photo/Richard Drew

Les paroles : Joe Erlinger a souligné les valeurs de diversité de l'entreprise mais n'a pas précisé comment l'entreprise comptait soutenir les communautés afro-américaines ou les personnes de couleur. Il a cependant demandé aux employés de lui faire part de leurs idées. "Je vous encourage à m'écrire directement pour me faire part de vos réflexions et de vos idées sur la manière dont McDonald's peut renforcer son engagement envers nos communautés et partager tout ce qui vous passe par la tête", a écrit Joe Erlinger.

Chris Kempczinski, PDG de McDonald's, a écrit une lettre aux employés en parlant des manifestations qui se sont organisées dans tout le pays.

Les actions : Dans sa lettre, le PDG a indiqué que la société organiserait une assemblée générale pour les employés basés aux États-Unis. "J'aimerais que vous me disiez comment nous pouvons continuer à ouvrir davantage nos propres portes tout en conduisant ce changement au-delà", a écrit Chris Kempczinski.

Amazon a publié un message sur Twitter dimanche déclarant que 'le traitement injuste et brutal des Noirs dans notre pays doit cesser'.

Les paroles : Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, a également partagé un texte sur Instagram sur ce que c'est que d'essayer de maintenir le professionnalisme au milieu d'un traumatisme racial.

Les actions : Jeff Bezos a recommandé aux managers et aux dirigeants de prendre le temps de lire l'essai, comme rapporté pour la première fois par GeekWire. Bien que le message d'Amazon parle de "la lutte contre le racisme et l'injustice systémiques", la société n'a pas publié de plan ou de détails sur la façon dont elle va travailler pour combattre le racisme et l'injustice.

Le DG de Snap Inc (Snapchat), Evan Spiegel, a appelé à la création d'une commission de réparation aux États-Unis pour faire face aux injustices raciales, ainsi qu'à l'instauration d'impôts pour compenser les discriminations, selon un mémo obtenu par The Information.

Evan Spiegel, cofondateur et PDG de Snap Inc, s'exprime lors de la conférence Code 2018  Greg Sandoval/Business Insider

Les paroles : "L'inégalité économique aux Etats-Unis a atteint des niveaux jamais vus depuis près d'un siècle, les gens de couleur ne peuvent pas se rendre dans une épicerie ou faire leur jogging sans craindre d'être assassinés sans conséquences, et pour dire les choses simplement, l'expérience américaine [instaurée par les Pères fondateurs, N.d.T.] est en train d'échouer", a déclaré Evan Spiegel dans une note adressée à ses employés.

Les actions : Evan Spiegel a indiqué que Snap Inc fera des dons à des organisations qui soutiennent l'égalité et la justice, mais souligne que "la philanthropie privée peut combler des lacunes ou accélérer le progrès, mais elle ne peut à elle seule franchir le profond et large fossé de l'injustice".

Le PDG de Target, Brian Cornell, a publié une déclaration décrivant comment l'entreprise allait faire face aux événements de Minneapolis, suite au pillage d'un magasin Target et aux dégâts subis par d'autres sites Target pendant les manifestations.

Andrew Burton / Getty Images

Les paroles : "C'est difficile de s'en rendre compte maintenant, mais les cicatrices se refermeront avec le temps et notre équipe joindra ses cœurs, ses mains et ses ressources dans ce processus", a écrit Brian Cornell, PDG de Target. "Même aujourd'hui, les dirigeants de Target rassemblent les membres de la communauté, les partenaires et les responsables locaux pour aider à identifier ce que nous pouvons faire de plus ensemble et quelles ressources sont nécessaires pour aider les familles, en commençant ici même dans le Minnesota".

Les actions : Les actions de l'entreprise consistent à fournir des produits de première nécessité, de la nourriture et des produits de base à la communauté, ainsi qu'à soutenir les employés des magasins fermés en continuant à payer les travailleurs pendant 14 jours.

En ce qui concerne le changement sur le long terme, Target a signé une lettre du Children's Minnesota, un organisme médical pour enfants du Minnesota, dans laquelle l'entreprise s'engage à lutter contre le racisme structurel.

Starbucks a publié une lettre du PDG de l'entreprise, Kevin Johnson, qui met en avant les conversations entre les partenaires de l'entreprise sur les inégalités et l'injustice raciales.

Le PDG de Starbucks, Kevin Johnson. Associated Press/Richard Drew

Les paroles : "Même si nous n'avons pas toutes les réponses, nous savons que la voie à suivre nécessite ces conversations courageuses entre nous", a écrit Kevin Johnson. "Comme je l'ai partagé à la fin de la réunion d'aujourd'hui, c'est en partie la promesse que nous nous sommes faite, en tant que partenaires, de vivre notre mission et nos valeurs au quotidien".

Les actions : Starbucks a des conversations avec ses partenaires sur le thème de l'injustice raciale, mais n'a pas détaillé d'autres actions.

Mark Zuckerberg a publié sur Facebook dimanche dernier une promesse de don de 10 millions de dollars pour lutter contre les injustices raciales.

Mark Zuckerberg, président et directeur général de Facebook, témoigne lors d'une audition de la commission des services financiers de la Chambre des représentants à Washington. Reuters

Les paroles : "La douleur de la semaine dernière nous rappelle combien notre pays doit aller loin pour donner à chaque personne la liberté de vivre dans la dignité et la paix", a écrit Mark Zuckerberg.

Les actions : La fondation Chan Zuckerberg donne 40 millions de dollars (plus de 35 millions d'euros) par an à des organisations qui luttent contre les injustices raciales. Mais ces dons n'ont pas empêché le public — et les internautes — de s'indigner de l'inaction de Facebook face à la publication de Donald Trump sur les réseaux sociaux qui semblait intimider les manifestants de Minneapolis en les menaçant d'une action militaire.

Disney a publié une déclaration affirmant que l'entreprise était en faveur de l'inclusion et soutenait les communautés noires.

Les paroles : "Nous sommes contre le racisme", a écrit Disney. "Nous sommes pour l'inclusion. Nous sommes aux côtés de nos collègues employés noirs, des écrivains, des créateurs et de toute la communauté noire. Nous devons nous unir et nous exprimer".

Les actions : La déclaration de Disney ne comportait aucune mesure spécifique que l'entreprise prendrait contre le racisme. Business Insider US a contacté Disney pour l'interroger sur les mesures spécifiques que la société prendrait suite à sa déclaration, mais la société n'a pas répondu.

TikTok publie une déclaration d'engagement en faveur de la diversité après que les vues des vidéos avec les hashtags tels que #BlackLivesMatter aient été temporairement cachées sur la plateforme.

Les paroles : TikTok a publié une déclaration d'excuses après que les hashtags comme #BlackLivesMatter et #GeorgeFloyd apparaissaient comme cumulant 0 vues, alors qu'il y avait en réalité des milliards de vues. La société s'est excusée et a déclaré que le problème était dû à un souci technique. Elle a également publié une déclaration de soutien aux mouvements #BlackLivesMatter et #GeorgeFloyd.

Les actions : Dans un billet de blog, la société s'est engagée à donner 3 millions de dollars (plus de 2,6 millions d'euros) venant du Fonds d'aide aux communautés de la société à des organisations à but non lucratif qui aident la communauté noire à faire face au Covid-19, expliquant que les communautés noires ont été encore plus touchées que le reste de la population américaine. L'entreprise a également fait don d'un million de dollars pour lutter contre l'injustice et l'inégalité raciale, bien que TikTok n'ait pas encore précisé quelles organisations elle soutiendrait.

Le DG d'Apple, Tim Cook, a déclaré que 'la justice est notre façon de guérir' dans un post sur Twitter, et s'est engagé à faire un don dans un mémo aux employés.

Getty

Les paroles : Dans sa publication, Tim Cook paraphrase une citation de Martin Luther King Jr. qui déclare que "la paix négative qui est l'absence de tension ne remplace pas la paix positive qui est la présence de la justice".

Les actions : Tim Cook a écrit dans un mémo aux employés qu'Apple a fait des dons à des organisations, dont l'organisation à but non lucratif Equal Justice Initiative, selon le New York Post.

Netflix apporte son soutien au mouvement Black Lives Matter.

Les paroles : "Se taire, c'est être complice", a écrit Netflix sur Twitter. "La vie des Noirs est importante. Nous avons une plateforme, et nous avons le devoir de faire entendre la voix de nos membres, employés, créateurs et talents noirs".

Les actions : Le tweet de Netflix n'a pas mis en évidence la manière dont l'entreprise entend remplir son devoir envers la communauté noire. Business Insider US a contacté Netflix pour l'interroger sur les actions spécifiques que l'entreprise prendra suite à sa déclaration, mais l'entreprise n'a pas immédiatement répondu.

Le DG de Microsoft, Satya Nadella, a publié jeudi une déclaration prônant le changement par l'empathie.

Satya Nadella en février. REUTERS/Fabrizio Bensch

Les paroles : "Mon sentiment est que nous pouvons commencer par prendre soin de nous les uns les autres, demander à tous nos collègues comment ils vont et ce dont ils ont besoin, avoir de l'empathie pour ce que les autres ressentent", a déclaré Satya Nadella dans sa déclaration de jeudi.

Les actions : Au-delà de ses remarques sur l'attention portée aux employés, Satya Nadella a également souligné le travail de Microsoft dans le cadre de l'initiative de réforme de la justice pénale. Cette initiative s'efforce de soutenir les partenariats qui travaillent sur les réformes de la police. Satya Nadella n'a pas mentionné d'efforts supplémentaires que Microsoft adopterait.

Uber a annoncé qu'il donnerait un million de dollars à l'initiative Equal Justice et au Center for Policing Equity.

Les paroles : "Nous sommes aux côtés de la communauté noire", a déclaré Uber dans une série de tweets. "Nous sommes aux côtés de ceux qui protestent pacifiquement contre l'injustice, la haine et le racisme."

Les actions : La déclaration de la société était accompagnée d'un don d'un million de dollars à l'initiative Equal Justice, qui travaille à mettre fin aux incarcérations de masse, aux peines excessives et aux inégalités raciales, ainsi qu'au Center for Policing Equity, qui travaille avec les forces de l'ordre pour promouvoir des pratiques policières plus juste basées sur les recherches de l'organisation.

Nike a publié une nouvelle annonce appelant au changement social.

Les paroles : "Faisons tous partie du changement", disait le post de Nike sur Twitter, accompagné d'une vidéo d'une minute invitant les spectateurs à se lever contre le racisme.

Les actions : Nike triplera le les dons des employés à des organisations qui contribuent à faire progresser l'égalité. Nike a établi des partenariats avec des organisations telles que PeacePlayers, la Fondation Jackie Robinson, le programme Jordan Brand Wings et la Serena Design Crew. "Nous croyons en l'utilisation du pouvoir du sport pour inciter les gens à agir dans leurs communautés, Nike montrant l'exemple grâce à ses partenariats avec des organisations mondiales qui se consacrent à faire avancer ce travail", a déclaré Nike à Business Insider US dans un communiqué.

Spotify s'est engagé à la solidarité avec la communauté noire.

Les paroles : "Ce n'est pas le moment de se taire", a écrit Spotify dans un post sur Twitter samedi.

Les actions : L'entreprise a exprimé son soutien à la communauté noire mais n'a pas offert de soutien financier à une quelconque organisation ni précisé d'autre action directe. Business Insider US a contacté Spotify pour l'interroger sur toute action spécifique que la société entreprendrait à la suite de sa déclaration, mais la société n'a pas répondu immédiatement.

Version originale : Jessica Snouwaert/Business Insider.

A lire aussi — Sony reporte son événement PlayStation 5 en raison des manifestations aux Etats-Unis

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :