Netflix perd des abonnés pour la première fois depuis 2011 aux Etats-Unis

Netflix perd des abonnés pour la première fois depuis 2011 aux Etats-Unis

Keanu Reeves a fait une apparition dans le film Netflix "Always Be My Maybe". Netflix

Netflix a perdu 126 000 abonnés aux Etats-Unis au deuxième trimestre 2019, a annoncé la société à l'occasion des résultats du deuxième trimestre ce mercredi. C'est la première fois que Netflix perd des abonnés en un trimestre aux Etats-Unis depuis 2011, lorsque la plateforme de streaming avait tenté un désastreux effort de scission de marque avec "Qwikster" et a augmenté les prix — elle a fini par perdre 800.000 abonnés en un trimestre.
Netflix a gagné 1,7 million d'abonnés aux États-Unis au premier trimestre de cette année et 670 000 abonnés aux États-Unis au deuxième trimestre de 2018 — le deuxième trimestre a tendance à être plus lent pour Netflix en raison de son calendrier de diffusion de contenu.

Dans l'ensemble, Netflix a engrangé ce trimestre 2,7 millions d'abonnés payants dans le monde, ce qui est nettement inférieur à ses prévisions de 5 millions. Les pertes d'abonnés aux Etats-Unis sont un signe que la croissance domestique du service pourrait ralentir à mesure que de plus en plus d'entreprises entrent dans le jeu du streaming avec leurs propres plateformes et retirent du contenu sous licence de Netflix. Dans un rapport publié le mois dernier, la société de conseil PwC déclarait que Netflix pourrait être "proche de son pic d'abonnés aux Etats-Unis".

A lire aussi — La vice-présidente des programmes de Netflix a un conseil pour les scénaristes qui débutent

"L'avantage de Netflix en matière de streaming vidéo et sur lequel la plateforme a su capitaliser jusqu'à présent continue de s'éroder à mesure que l'industrie commence à se fragmenter et que de plus en plus d'entreprises arrivent sur ce marché, des poids lourds de la télévision payante aux acteurs spécialisés et de niche", explique PwC.

Mais Netflix a réfuté subir une telle pression. "Bien que le nombre de nos membres américains payants soit resté essentiellement stable au deuxième trimestre, nous prévoyons un retour à une croissance plus normale au troisième trimestre, et nous le constatons dans les premières semaines du troisième trimestre ", a déclaré Netflix. La plateforme de streaming video a également indiqué qu'elle ne croyait pas que la concurrence était un facteur ayant joué dans la pénurie d'abonnés ce trimestre, puisqu'il n'y a pas eu "de changement important dans le paysage concurrentiel au cours du deuxième trimestre".

Version originale : Business Insider / Travis Clark

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La nouvelle fonctionnalité de Netflix pour regarder des séries au bureau discrètement

VIDEO: Voici comment s'entraîner à avoir une meilleure mémoire

  1. I think Netflix is doing great overall.

Laisser un commentaire