Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Netflix s'excuse pour son affiche 'inappropriée' du film 'Mignonnes'

Netflix s'excuse pour son affiche 'inappropriée' du film 'Mignonnes'
L'affiche française de "Mignonnes". © BAC Films

Alors que le film "Mignonnes" vient de sortir dans les salles françaises ce mercredi 19 août, le long métrage s'est retrouvé au cœur d'une polémique dont il serait bien passé. Netflix, qui doit proposer le film de Maïmouna Doucouré à ses abonnés dans le monde entier (sauf en France) le 9 septembre prochain, a mis en ligne la bande annonce et l'affiche du film — rebaptisé "Cuties". La plateforme de streaming a essuyé de nombreuses critiques qui l'ont poussé à s'excuser.

Voici le synopsis du film tel qu'il est présenté par son distributeur français, BAC Films : "Amy, 11 ans, rencontre un groupe de danseuses appelé : 'Les Mignonnes'. Fascinée, elle s’initie à une danse sensuelle, dans l’espoir d’intégrer leur bande et de fuir un bouleversement familial..." Salué par la critique, le film a notamment été récompensé d'un prix de la mise en scène au festival de Sundance. Le Monde salue ainsi "la précision du regard de Maïmouna Doucouré" et "l’agilité du récit", Madame Figaro les cinq jeunes actrices qui "incarnent leurs personnages avec une grande justesse", tandis que Libération parle d'un film qui "dénonce la sexualisation précoce des préados".

Sauf que Netflix a visiblement adopté une autre stratégie pour promouvoir le film, en témoigne l'affiche choisie par la plateforme (ci-dessous à gauche) que l'on peut comparer à celle utilisée par BAC Films en France (à droite). L'affiche, ainsi que la bande-annonce, depuis retirée, ont valu à Netflix des accusations de sexualisation des jeunes filles. Des attaques qui ont aussi atteint le film en lui-même et sa réalisatrice.

L'affiche retirée de "Mignonnes" par Netflix (à gauche), et l'affiche française (à droite). Netflix/BAC Films

De quoi exaspérer ceux qui ont vu le film, notamment l'actrice Tessa Thompson, qui écrit, sur Twitter, que "'Mignonnes' est un beau film". "C'est une femme noire française sénégalaise qui relate ses expériences. Le film commente l'hypersexualisation des préadolescentes", ajoute l'actrice avant de se dire "déçue de voir le discours actuel". "Déçue de voir comment il est positionné en termes de marketing", écrit-elle dans un second tweet. "Je comprends la réaction de tout le monde. Mais cela ne correspond pas au film que j'ai vu."

Face à la polémique, Netflix a donc présenté ses excuses. "Nous sommes profondément désolés pour l'affiche inappropriée que nous avons utilisée pour 'Mignonnes'/'Cuties'", écrit l'entreprise sur son compte Twitter. "Elle n'était pas correcte, ni représentative de ce film français qui a été primé à Sundance. Nous avons maintenant mis à jour les photos et la description."

Vous pouvez voir la bande annonce française du film ci-dessous :

A lire aussi — 'The Crown' : Netflix dévoile la date de sortie et le premier teaser de la saison 4

Découvrir plus d'articles sur :