Cela fait maintenant quelques temps que Netflix teste de nouveaux tarifs pour ses abonnements. Et comme l'a repéré le Parisien, le géant de la vidéo à la demande est actuellement en train de faire plusieurs expérimentations auprès de ses utilisateurs français. Si les montants affichés aux abonnés restent les mêmes — 7,99 euros pour l'abonnement Essentiel, 10,99 euros pour le Standard et 13,99 pour le Premium — ils apparaissent en hausse pour les nouveaux abonnés : respectivement 8,99 euros, 13,99 euros et 17,99 euros. 

Mais Netflix l'assure, ce n'est pas le prix qui figurera sur leur facture : il s'agit ni plus ni moins que de tests pour évaluer l'attractivité de son offre. "Tout le monde ne sera pas touché par ce test, et ces prix spécifiques pourront ne pas être appliqués après cette phase. Notre but est de nous assurer que Netflix reste une bonne affaire", explique la plateforme de streaming à nos confrères. En fait, Netflix effectue régulièrement des tests sur ses tarifs, qu'il s'agisse par exemple d'abonnements à la semaine pour faire monter les prix ou d'abonnements moins chers comme en Autriche

Netflix teste discrètement de nouveaux tarifs en France

Voici les tarifs majorés que les nouveaux abonnés peuvent trouver sur le site de Netflix. Capture d'écran netflix.com

Les tarifs restent finalement inchangés si vous décidez de vous abonner. Vous paierez 7,99 euros pour un abonnement Essentiel et non 8,99 euros comme c'est affiché sur le site. Selon le Parisien, ces pratiques sont en réalité illégales : il est en principe interdit d'afficher un prix de vente qui n'est pas le bon.

Mais dans le cas de Netflix, il est difficile de constater un préjudice pour le consommateur puisque la loi le protège généralement dans l'autre sens, lorsque le prix affiché est plus bas que la prix qu'il paiera vraiment. Les tests de Netflix sont donc une bonne surprise. Reste à savoir si les tarifs entreront réellement en vigueur prochainement. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On peut désormais apprendre une langue étrangère grâce à Netflix. Voici comment