Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Netflix va diffuser la suite de 'Chicken Run', 20 ans après l'original

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Netflix va diffuser la suite de 'Chicken Run', 20 ans après l'original
"Chicken Run" est sorti sur les écrans français en décembre 2000. © StudioCanal/Pathé

'Chicken Run', le film culte en stop-motion des studios Aardman ("Wallace & Gromit", "Shaun le mouton"), va connaître une suite. Et c'est Netflix qui distribuera le film dans le monde entier — excepté en Chine, où la plateforme n'est pas présente — confirme le géant du streaming ce mardi 23 juin, 20 ans jour pour jour après la sortie de l'original aux États-Unis. La production du long-métrage doit débuter en 2021.

Dans cette suite, sur laquelle les studios Aardman travaillent depuis 2018, Ginger et Rocky vivent dans un sanctuaire sans humain et élèvent une petite fille nommée Molly. Ils devront faire face à une nouvelle menace terrible qui risque d'éradiquer l'existence de leur espèce toute entière. Le film sera réalisé par Sam Fell, metteur en scène de "L'Étrange Pouvoir de Norman", tandis que Peter Lord, co-réalisateur du premier "Chicken Run" sera ici producteur exécutif.

Reste à savoir si le casting vocal français du premier volet, composé notamment de Gérard Depardieu, Valérie Lemercier et Josiane Balasko, sera de retour.

L'animation est un genre que Netflix cherche à développer, dans un contexte où la concurrence s'intensifie entre les plateformes de streaming qui visent les familles. Disney+ poursuit son expansion à l'international, et sera lancé dans huit pays européens supplémentaires en septembre. Aux États-Unis, HBO Max vient d'être lancé avec les catalogues des Looney Tunes et de Cartoon Network, ainsi que l'intégralité des films du studio Ghibli.

Netflix a récemment produit "Klaus" et acheté les droits du film français "J'ai perdu mon corps" à l'international, deux long-métrages nommés à l'Oscar du meilleur film d'animation.

À lire aussi — Reed Hastings, le patron de Netflix, donne une énorme somme à plusieurs universités noires

Découvrir plus d'articles sur :