"Bandersnatch" est le premier épisode interactif pour adultes produit par Netflix. Flickr

Suite au succès de l'épisode intéractif "Black Mirror : Bandersnatch" sorti le 28 décembre 2018, Netflix a annoncé son intention de "mettre les bouchées doubles" sur la production de récits interactifs, une proposition de la plateforme en streaming qui permet de changer le scénario au cours du récit en faisant des choix à la place des personnages. La plateforme avait déjà proposé ce type de contenu aux enfants avant de se lancer dans la production de "Bandersnatch", le premier programme pour adultes incluant un parcours interactif.

Après un accueil favorable de cette initiative, Netflix a décidé de "parier davantage" sur les récits interactifs, a déclaré le vice-président des produits, Todd Yellin, lors de la 20e édition de la conférence FICCI-Frames sur les médias et le divertissement à Mumbai, en Inde. Il a aussi précisé que le contenu proposé ne serait pas forcément "sombre" ni " de la science-fiction", mais que ça pourrait aussi bien concerner des "comédies romantiques", indique Variety.

À lire aussi : 'Black Mirror' revient sur Netflix vendredi avec un premier long-métrage 'événement' — regardez la bande annonce

Avant la sortie de "Bandersnatch", Toff Yellin avait affirmé dans une interview accordée à Hollywood Reporter qu'il avait fallu deux ans pour que l'épisode soit produit. Il avait choisi pour piloter le projet Charlie Brooker et Annabel Jones, le créateur et la productrice de la série, qui lui semblaient être "la meilleur option", du fait de leur expérience dans les jeux vidéos. D'après Charlie Brooker et Annabel Jones, l'épisode a pris le temps et l’énergie nécessaires pour produire quatre épisodes, rapporte Numerama. "Nous savions que ça allait être compliqué; nous ne savions pas jusqu'à quel point", avouait Charlie Brooker à The Hollywood Reporter. 

Netflix a du investir massivement dans une toute nouvelle technologie pour créer un outil appelé "Branch Manager", afin d'intégrer toutes les options de scénario proposées par Charlie Brooker de manière non linéaire. Le créateur voulait pouvoir "livrer son script évolutif directement à Netflix" avec un outil pratique. Netflix n'a pas voulu faire de commentaire sur le temps qu'il a fallu pour créer cette technologie de "state tracking" (suivi de scénario), mais il a confirmé qu'il continuera à l'utiliser pour de futurs projets interactifs, selon Vulture.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Ce sac à dos connecté va faciliter la vie des cyclistes