Nicolas Brusson, directeur général de BlaBlaCar. BlaBlaCar

Si vous êtes utilisateur de BlaBlaCar, vous pourriez bien un jour vous retrouvez dans la voiture de Nicolas Brusson, cofondateur et directeur général de la plateforme de covoiturage française.

Interrogé par Business Insider France en marge d'une conférence de presse sur le lancement d'un nouveau service de location de voiture — une première diversification pour gagner de l'argent — Nicolas Brusson a en effet confirmé qu'il utilisait encore son propre service.

"Ça m'arrive en effet. Il y a quelques semaines, j'ai ainsi effectué un trajet entre l'Allemagne et la Belgique avec une étudiante qui se rendait à l'aéroport de Bruxelles pour partir en Ouganda."

Dans ce cas, Nicolas Brusson préfère passer incognito. Pour une raison stratégique: le retour sans filtre des utilisateurs.

"Lors d'un covoiturage BlaBlaCar, on est forcément amené à parler de son métier. Mais j'essaie de ne pas le dire de suite. C'est mieux de le faire le plus tard possible car ça me permet d'avoir les retours les plus francs possibles sur les usages de notre service", raconte celui qui a investi à titre personnel dans Stripe, Deliveroo ou La Belle Assiette.

BlaBlaCar compte 300.000 ambassadeurs, qui sont les utilisateurs les plus actifs de la plateforme de covoiturage française.

Parmi eux, figurent plusieurs des 500 salariés de l'entreprise. Leurs noms sont affichés dans le hall d'entrée de la startup.

Le mur des ambassadeurs des salariés de BlaBlaCar. Thomas Giraudet/Business Insider France

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Jack Dorsey explique comment ses sneakers Adidas et des équipes solides l'aident à diriger 2 sociétés cotées

VIDEO: Ces petites sphères en verre donnent l'impression de tenir des tourbillons de galaxies dans la paume de la main