Nike a annoncé jeudi qu'il supprimerait 2% environ de ses emplois dans le cadre d'une simplification de sa structure organisationnelle.

Cela représenterait 1.400 licenciements sur un total de 70.700 salariés au 31 mai 2016.

L'équipementier sportif compte créer de la croissance en se concentrant sur 12 grands villes dans 10 pays, en réduisant les temps de production et en supprimant le quart de ses références de chaussures.

A partir de l'exercice fiscal 2018, Nike publiera les résultats sur la base de quatre segments opérationnels et non plus six: Amérique du Nord/Europe/Proche-Orient et Afrique; Grande Chine; Asie-Pacifique; Amérique latine.

L'action Nike perdait plus de 2% à 53,51 dollars vers 15h20 GMT à Wall Street.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le service de scooters en libre-service Cityscoot perturbe avec malice une conférence de presse de son rival allemand

Voici les six choses de la tech que Bill Gates avait prédites correctement en 1999