Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Nike profite de l'effet Kaepernick et améliore ses ventes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Nike profite de l'effet Kaepernick et améliore ses ventes
© Mandatory Credit: Kirby Lee-USA TODAY Sports/File Photo

Nike a suscité la polémique aux Etats-Unis en affichant Colin Kaepernick, ancien quarterback des 49ers de San Francisco, dans ses publicités. Le joueur de football américain s'est illustré en 2016 en s'agenouillant pendant l'hymne national américain, au début d'un match, afin de protester contre le racisme et les violences policières outre-Atlantique.

Mais ce pari semble gagnant, et le patron de l'équipementier s'en félicite. Mark Parker a évoqué une "adhésion record" pour la marque, lors d'une conférence téléphonique de présentation des résultats trimestriels, rapporte l'AFP.

Cette campagne publicitaire, bien qu'elle ait suscité des réactions hostiles et des appels au boycott de la part de certains consommateurs et internautes, a aussi séduit de nombreuses personnes dans le monde et aux Etats-Unis.

Loin de reculer, les ventes de Nike ont progressé de 10% au premier trimestre de son exercice décalé, à 9,95 milliards de dollars. Aux Etats-Unis, le principal marché du fabricant d'articles de sport, le chiffre d'affaires a grimpé de 6%. Le groupe, qui vend désormais directement ses produits en ligne, profite aussi du buzz créé par cette campagne mettant en scène Colin Kaepernick.

Nike a par ailleurs fait part d'un bénéfice net en hausse de 15%, à 1,09 milliard de dollars. Et sa marge brute s'est améliorée de 50 points de base, à 44,2% des ventes.

"Ce sont de bons chiffres mais pas assez waouh", a commenté auprès de Reuters Jeff Auxier, fondateur et gérant d'Auxier Asset Management. "Le marché risque d'être un peu déçu par les marges, on espérait un peu mieux", ajoute John Guy, analyste chez MainFirst Bank, rapporte l'agence de presse.

Le titre Nike reculait dans les échanges d'après-Bourse, mardi soir à Wall Street.

Découvrir plus d'articles sur :