Vous ne pourrez peut-être bientôt plus vous procurer de produits Nike chez Courir, Footlocker ou encore JDSport au Royaume-Uni. C'est ce que laisse présager l'équipementier américain qui a mis fin à certains accords d'approvisionnement de ses distributeurs indépendants, préconisant une vente directement à la source ou dans les magasins de la marque à la virgule. La société a annoncé qu'elle pourrait mettre fin à tous les accords au Royaume-Uni d'ici 2021.

Dans une lettre lue par le journal britannique The Sunday Times, Nike a informé 12 de ses distributeurs au Royaume-Uni que l'accès à ses produits prendrait fin d'ici deux ans, déclarant que leur façon de stocker leurs produits n'était "plus conforme" à la stratégie de distribution de Nike. L'objectif de cette opération est d'augmenter les profits et les marges de la marque en éliminant les intermédiaires, en réduisant les promotions des distributeurs indépendants et en contrôlant sa stratégie de distribution.

A lire aussi : Nike lance un abonnement mensuel à ses baskets

La société déclare vouloir "accélérer l'innovation, produire et livrer les produits aux consommateurs plus rapidement, vendre et interagir plus directement avec eux par les canaux numériques", selon le courrier envoyé aux distributeurs. 

Un coup de massue pour ces derniers, qui ne semble pas étonner les fans de sneakers. En effet, Nike a déjà commencé à vendre des produits exclusifs sur son application SNKRS et dans certains de ses magasins afin d'encourager ses clients à aller directement dans ses propres boutiques. Cette stratégie est déjà un succès puisque les marges brutes de la société sont passées à 44,7% l'an dernier, selon le magazine Forbes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : H&M va tester la vente de produits d'autres marques dans ses magasins