L'Institut national de la propriété industrielle (INPI), chargé de recevoir et délivrer les titres de propriété industriels dont les brevets, vient de publier la liste des neuf entreprises et trois centres de recherche français en lice pour l'édition 2017 de ses trophées de l'innovation. 

Depuis 1991, l'INPI a récompensé des entreprises comme Wandercraft, Devialet, BlaBlaCar, KissKissBankBank ou encore Nuxe. 

Les entreprises nominées ont toutes fait "de l'innovation un pilier de leur croissance, en menant une politique de propriété industrielle volontaire et cohérente", a précisé l'INPI dans son communiqué. 

Le jury, présidé par Catherine Maunoury, présidente de l'Aéro-Club de France, est composé d'experts et de personnalités du privé et du public dont l'Ademe, Afnor, Bpifrance, Business France, Croissance Plus, la Direction générale de la recherche et de l'innovation, French Touch Conference ou encore le Medef.

Les trois centres de recherche en lice sont: l'Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (IEMN), l'Institut Lumière Matière (ILM) et le Groupe de Recherches sur l'Energétique des Milieux Ionisés (GREMI).

Les lauréats de l'édition 2017 — pour chaque catégorie Brevet, Design, Marque et Recherche — seront dévoilés le 6 décembre prochain.

Découvrez désormais les neuf entreprises en lice pour les trophées de l'innovation 2017 de l'INPI (dans l'ordre alphabétique).

10-Vins — Fondée en 2012, cette startup nantaise a mis au point une machine de dégustation de vin au verre baptisé "D-Vine", capable de créer en une minute les conditions parfaites de température et d'aération. Il est en lice dans la catégorie "Brevet" et a déposé quatre brevets.

La machine D-Vine. Facebook/10Vins

Charvet Digital Media — Fondé en 1978, cette entreprise qui emploie une cinquantaine de salariés conçoit, fabrique et installe des panneaux et systèmes d'information électroniques à LED. On peut les retrouver par exemple à la gare Montparnasse, au Futuroscope ou à la station de ski de Tignes. Elle est en lice dans la catégorie "Design" et a déposé 14 dessins et modèles. 

ExpliSeat — Créée en 2011, cette société fabrique des sièges d'avion plus légers (4 kg pour un modèle E1) que la plupart de ses concurrents (entre 9 à 12 kg), en utilisant de nouveaux matériaux tels que le composite et le titane. Le design du siège a aussi été repensé. L'entreprise emploie 21 salariés. Elle concourt dans la catégorie "Design". 

Benjamin Saada, cofondateur d'Expliseat. YouTube/Juliane Antoine

Horse Pilot — L'entreprise basée à Cysoing (Hauts-de-France) conçoit des vêtements pour les cavaliers d'équitation, censées être innovants. Sa veste connectée permet par exemple de suivre l'activité du cavalier. Horse Pilot s'est associé avec un concepteur de vêtements d'alpinisme extrême, une marque de gilets airbag de ski ou encore un équipementier moto pour cela. Elle est en lice dans la catégorie "Design". 

Moulin Roty — Cette marque créée en 1972 doit son nom au hameau dans lequel tout à commencer. Le fabricant de jouets — peluches, objets de décoration etc — vend en moyenne 1,5 million de produits par an. Moulin Roty a déposé 70 dessins et modèles, mais aussi 6 marques et 2 brevets pour protéger ses créations. L'entreprise qui emploie près d'une cinquantaine de salariés est en lice dans la catégorie "Marque".

Sessùn — L'entreprise fondée à Marseille par Emma François, ex-étudiante en anthropologie, imagine plus de 500 vêtements par an. Depuis sa création en 1995, elle a déjà intenté des actions en justice contre des contrefacteurs. Elle concourt dans la catégorie "Marque". 

Solex (Easybike) — Créée en 2005, la marque a été rachetée en 2013 par Easybike, spécialisée dans les vélos à assistance électrique. Elle a déposé 13 dessins et modèles et 22 brevets depuis son lancement. Elle concourt dans la catégorie "Marque".  

Poietis — Créée en 2014, cette société développe des tissus biologiques humains via la bio-impression par laser, pour l'industrie cosmétique et pharmaceutique et pour la médecine régénératrice. Elle travaille notamment avec L'Oréal et BASF Beauty Care Solutions. Poietis est en lice dans la catégorie "Brevet" et a déposé sept brevets.

Ynsect — Cette entreprise spécialisée dans l'élevage d'insectes — et notamment du ver de farine coléoptère — transforme les insectes en ingrédients destinés au marché de la nutrition des animaux de compagnie, à l’alimentation des poissons d'élevage, à la chimie verte ou à l'industrie cosmétique. Elle concourt dans la catégorie "Brevet" et a déposé 25 brevets depuis sa création en 2011. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici 12 femmes incroyables dont vous n'avez jamais entendu parler qui ont changé la science

VIDEO: Des scientifiques ont découvert une 'ville' sous-marine peuplée de pieuvres — voici Octlantis