Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Norvège, États-Unis, France... Voici le poids des déchets électroniques par pays

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Norvège, États-Unis, France... Voici le poids des déchets électroniques par pays
Des déchets électroniques photographiés au Ghana, en décembre 2018. © Muntaka Chasant/Wikimedia Commons

Ils pourraient être considérés comme la face cachée d'un monde en perpétuelle évolution technologique : les déchets électroniques. Pour la seule année 2019, près de 54 millions de tonnes ont été générées à l'échelle globale, selon l'étude Global E-waste Monitor 2020 reprise par Statista. Un chiffre en hausse de 21% sur cinq ans. Et seuls 17,4% de ces déchets ont été correctement collectés et recyclés. "Par conséquent, de nombreux pays sont confrontés aux risques considérables pour l'environnement et la santé humaine que représentent les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE), plus largement connus sous le nom de 'e-déchets', qui sont mal gérés. Même les pays qui ont mis en place un système formel de gestion des déchets électroniques sont confrontés à des taux de collecte et de recyclage relativement faibles", souligne l'étude, chapeautée notamment par l'Université des Nations unies.

De fait, de nombreux matériaux tels que le cobalt, le cuivre ou l'argent — dont la valeur est prudemment évaluée à 57 milliards de dollars (48 milliards d'euros) au niveau mondial — dépérissent dans des décharges à ciel ouvert quand ils ne partent pas littéralement en fumée. Et une inversion de la situation reste pour l'heure peu vraisemblable. La pandémie et la succession de confinements décrétés de par le monde ont mené à un recours massif au télétravail... qui a lui entraîné de nouveaux besoins en termes d'équipements informatiques. Les ventes de smartphones, ordinateurs et autres tablettes n'ont pas connu la crise en 2020. À titre d'exemple, Apple a enregistré un chiffre d'affaires record de 64,7 milliards de dollars (54,6 millions d'euros) pour le seul quatrième trimestre fiscal de 2020.

À lire aussi — 6 conseils pour vous préparer mentalement à faire du télétravail à long terme

La production de déchets électroniques a elle augmenté de 9,2 millions de tonnes depuis 2014. Selon le rapport Global E-waste Monitor 2020, l'Asie a généré la plus important quantité de e-déchets en 2019 avec 24,9 millions de tonnes. Elle est suivie par le continent américain (13,1 millions de tonnes) puis l'Europe avec 12 millions de tonnes. Mais ces statistiques apparaissent bien différemment lorsque les volumes sont rapportés à la population. La Chine, qui produit pourtant plus de 10 millions de tonnes de ces déchets par ans, ne se classe qu'au quatorzième rang du classement avec 7,2 kg par habitant. La Norvège, en revanche arrive en tête avec 26 kg par habitant. Elle est secondée par le Royaume-Uni, où chaque citoyen génère 23,9 kg de e-déchets par an. La France n'est pas en reste, avec 21 kg par personne.

Statista

D'autres infographies sur Statista.

À lire aussi — En 2025, les objets connectés pourraient représenter la majorité de la 'pollution' numérique mondiale

Découvrir plus d'articles sur :