Une note interne révèle que le patron de Snap prépare l'entreprise à être rentable en 2019 — et il rendra Snapchat plus rapide pour y arriver

Evan Spiegel, DG et cofondateur de Snap. Business Insider/Greg Sandoval

  • Dans une note interne de 15 pages, Evan Spiegel, le DG de Snap, a reconnu que l'entreprise avait agi trop vite en 2018 — citant plus précisément la refonte controversée de Snapchat.
  • Spiegel y détaille ses priorités pour 2019, qui consistent à revenir à la mission historique de Snapchat comme "le moyen le plus rapide pour communiquer".
  • Devenir rentable en 2019 est l'autre objectif clé pour Snap.

Dans une note interne de 15 pages obtenue par le site d'information Cheddar, Evan Spiegel, le DG de Snap, admet que l'entreprise est allée trop vite en sortant la refonte controversée de l'application, et détaille les objectifs de l'entreprise pour 2019 — dont l'un est de devenir rentable.

"Dans notre enthousiasme d'innover et de lancer de nouveaux produits, nous avons perdu de vue ce qui était l'essentiel pour que Snapchat reste le moyen le plus rapide de communiquer", écrit Spiegel. 

La note de plus de 6500 mots était étonnamment franche pour Spiegel, qui se décrit comme quelqu'un de timide et peu enclin à se promener dans les bureaux pour discuter. Elle arrive à un moment opportun dans la mesure où Snap a clôturé en-dessous de 8 dollars par action jeudi pour la première fois depuis son entrée en bourse au début de 2017, alors que le développement d'Instagram de Facebook met la pression sur l'entreprise.

Le cap sur la rentabilité est un thème prépondérant de la note interne.

Pour atteindre "l'objectif ambitieux" d'arriver à l'équilibre au quatrième trimestre de 2018, et l'objectif global de rentabilité d'ici 2019, Spiegel a déclaré que Snap devra accroître le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens et leur engagement — en particulier en se développant sur de nouveaux marchés comme l'Inde, l'Indonésie et le Brésil. L'entreprise devra également améliorer la mesure des publicités pour que les annonceurs comprennent la valeur de leur investissement et augmenter le nombre absolu d'annonceurs sur sa plateforme, écrit Spiegel.

La vélocité du produit était un autre thème majeur. Spiegel a souligné à maintes reprises l'importance que Snapchat demeure le moyen le plus rapide pour les gens de communiquer afin de donner un élan à la croissance de l'entreprise.

Pour cela, il dit que l'entreprise travaillera à accélérer l'expérience Snapchat — Spiegel écrit qu'il a récemment découvert que Snapchat était plus rapide sur un iPhone 4 de 2010 que sur son iPhone X de 2017, et qu'il veut retrouver ce niveau de réactivité.

A noter qu'il n'a pas entièrement renié la refonte de l'appli, qui portait le nom de code interne "Cheetah" ("guépard"), et qui a été largement adoptée par les utilisateurs lors de sa sortie en début d'année. Il écrit que, même s'il est clair qu'il reste du travail, c'était dans l'ensemble ce qu'il fallait faire.

Il a en effet évoqué que 2018 était "l'année du guépard" et a annoncé que tous les employés recevront un sweat-shirt sur le thème du guépard pour commémorer le septième anniversaire de l'application cette année.

Les porte-paroles de Snap n'ont pas immédiatement retourné une demande de commentaires.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de la note de Spiegel chez Cheddar.

Version originale: Nick Bastone/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : LA DÉMOGRAPHIE DES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LES PRINCIPALES PLATEFORMES

VIDEO: Ce laboratoire de recherche sous-marin ne remonte jamais à la surface — c’est le seul au monde à rester sous l’eau