• Des robots Tesla, qui ont été envoyés à la Gigafactory dans le Nevada pour accélérer la fabrication des batteries des Model 3, ne sont pas encore complètement opérationnels, selon une source chez Tesla qui a fourni une vidéo à Business Insider US. 
  • Les robots doivent servir à accélérer le rythme de production des Model 3 pour atteindre l'objectif de 5000 Model 3 d'ici fin juin. 
  • Un porte-parole de Tesla a contesté le fait que les robots étaient censés être opérationnels d'ici ce dimanche, contredisant la source de Business Insider US.

Les nouveaux robots à la Gigafactory de Tesla, qui devraient jouer un rôle clé pour accélérer la production des Model 3 selon le patron de Tesla Elon Musk, ne sont pas encore opérationnels. 

Un robot géant censé assembler les modules pour concevoir des blocs de batteries de Tesla n'est pas encore entièrement opérationnel. Tesla comptait faire fonctionner cette nouvelle machine à plein régime d'ici la fin de la semaine, selon une source interne chez Tesla interrogée par Business Insider US qui a souhaité rester anonyme. Business Insider US a également vu la vidéo d'une machine dormante et au moment où cet article est publié, la machine était toujours en mode test. 

Un porte-parole chez Tesla a confirmé à Business Insider US que les robots n'étaient pas encore opérationnels. Tesla a toutefois contesté le fait que les robots étaient censés être fonctionnels d'ici ce dimanche. Le porte-parole a dit que l'équipement a été délivré avant le Memorial Day et est en train d'être installé depuis les deux dernières semaines. 

Cette machine faisait partie d'une livraison par avion rare, coûteuse et aux enjeux clés selon les standards de l'industrie automobile. Tesla l'a faite livrer afin d'atteindre un rythme de production de 5000 voitures Model 3 en une semaine d'ici fin juin. 

Elon Musk a dit que la Gigafactory en l'état n'était qu'à un tiers de sa taille envisagée et une fois qu'elle sera terminée, elle deviendra l'usine la plus grande du monde. 

"Cette usine à elle seule fabrique plus de batteries que toutes les autres usines sur Terre", a dit Elon Musk. "C'est épique, il faut deux heures pour en faire le tour."

Lors de la réunion des actionnaires de Tesla mardi, Elon Musk a réaffirmé que la production des Model 3 avait été difficile, mais a aussi dit que l'entreprise pourrait atteindre son objectif de 5000 véhicules grâce aux deux chaînes d'assemblage générales qu'elle possède. L'entreprise est actuellement en train d'ajouter une troisième ligne d'assemblage dans son usine à Fremont et Elon Musk a dit qu'avec cette nouvelle ligne, il était "très confiant" du fait que l'entreprise pourrait atteindre son objectif.

Ceci pourrait être vrai mais des documents internes que Business Insider US a pu consulter montrent que tout cela a coûté beaucoup d'argent à Tesla. Tesla dilapide une quantité étonnante de matériaux afin de fabriquer ses Model 3.

Des emails datant du premier trimestre 2018 montrent qu'environ 40% des matériaux utilisés pour fabriquer des batteries et des unités de propulsion à la Gigafactory de Reno dans le Nevada doivent être mises au rebut ou retravaillées par les employés de l'usine, avant d'être envoyées au site d'assemblage de véhicules à Fremont, en Californie.

Des estimations internes montrent ainsi que la Gigafactory a dépensé au moins 150 millions de dollars dans des matériaux de rebut depuis début 2018 jusqu'à fin mai. 

Tesla a contesté ce montant, disant qu'il était fortement exagéré, ajoutant que l'entreprise avait fait chuter de façon considérable le taux de rebut depuis le début de l'année. 

Version originale: Linette Lopez/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Danone est victime d'un mystérieux boycott au Maroc — et les salariés craignent désormais pour leur emploi

VIDEO: Ce casque de vélo est entièrement fait en papier recyclé