Nvidia chute lourdement à la Bourse de New York. Le fabricant américain de processeurs et puces graphiques pour PC et consoles de jeux, également présent dans la voiture autonome, a lancé un avertissement sur son chiffre d'affaires. Il anticipe à présent des revenus s'élevant à 2,20 milliards de dollars pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal 2019, contre 2,70 milliards auparavant.

Les ventes ont été plus faibles que prévu dans le secteur des jeux vidéos et pour les datacenters. "La détérioration de la conjoncture macroéconomique, en particulier en Chine, a eu un impact sur la demande des consommateurs pour les GPU de Nvidia (processeurs graphiques, ndlr) destinés aux jeux", explique notamment la direction dans un communiqué. 

Du côté des datacenters, des accords de ventes n'ont pas abouti à la fin du trimestre, "les clients ayant adopté une approche plus prudente", précise-t-elle.

"Le T4 a été un trimestre extraordinairement et inhabituellement agité, et décevant", estime le cofondateur et patron de Nvidia, Jensen Huang, dans un communiqué.

A 16h14, heure de Paris, la valeur dégringole de 14,72% à Wall Street, après avoir plongé de plus de 17% à l'ouverture du marché.

Cours de l'action Nvidia à la Bourse de New York, lundi 28 janvier 2019, à 16h14. Investing

Nvidia a également revu à la baisse sa prévision de marge brute. La société californienne considère qu'elle dispose néanmoins d'un "marché potentiel important et en pleine expansion dans le domaine de l'IA et de l'informatique haute performance", et estime ne pas avoir perdu de parts de marché.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Amazon préparerait un service de streaming similaire à Netflix pour les jeux vidéo

VIDEO: Cet exosquelette peut aider les enfants handicapés à marcher