Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le cofondateur d'Oculus Rift Palmer Luckey dit qu'il se sentait contrôlé chez Facebook: 'Je ne pouvais pas faire de cosplay'

Le cofondateur d'Oculus Rift Palmer Luckey dit qu'il se sentait contrôlé chez Facebook: 'Je ne pouvais pas faire de cosplay'
© Robert Galbraith/Reuters

Le cofondateur d'Oculus, Palmer Luckey, a déclaré dans sa première interview depuis qu'il a quitté Facebook en mars, qu'il se sentait contrôlé pendant qu'il travaillait pour le réseau social.

Facebook a acquis Oculus en 2014 pour 3 milliards de dollars.

A 24 ans, Palmer Luckey a été mis de côté chez Facebook après qu'on a découvert qu'il avait financé un groupe conservateur dont l'objectif était de créer et répandre des mèmes anti-Hillary Clinton. Cette révélation a créé la tourmente au sein d'Oculus et Facebook, où plusieurs femmes ont démissionné, ont rapporté des sources proches du dossier à Business Insider US.

Dans une récente interview pour le site japonais MoguraVR qui a été traduite sur Road to VR, Palmer Luckey partage son avis sur le futur de la réalité virtuelle (RV) et pourquoi il ne pouvait jamais faire du cosplay (se déguiser comme ses personnages favoris fictionnels, ndlr) pendant qu'il travaillait à Facebook:

"En ce moment, je suis un ingénieur au chômage, quand j'étais à Facebook, j'étais un communicant", a-t-il dit à MoguraVR.

"Les bureaux d'Oculus étaient sur le campus de Facebook. C'était très certainement un super environnement de travail. Mais je devais m'empêcher d'y aller. Je ne pouvais pas faire du cosplay alors que je travaillais chez Facebook".

A présent, il n'a plus trop de problèmes pour faire du cosplay:

Palmer Luckey a aussi prédit qu'il faudrait 10 ans avant que des casques de RV pour mobile soient au niveau de l'Oculus Rift, qui a besoin d'être relié à un ordinateur pour fonctionner et coûte plusieurs centaines d'euros.

Il a souligné que des casques "intégrés" qui combinent le pouvoir d'un PC avec la portabilité d'un mobile seraient le "marché mainstream de la RV pour les années à venir", et non des casques adaptés pour smartphone, comme le Samsung Gear VR.

Oculus travaille sur un tel casque, mais Facebook n'a pas dit quand il serait disponible.

Palmer Luckey semble apprécier sa vie "d'agent libre". Il a récemment été photographié pendant une convention d'anime au Japon, et travaillerait sur des investissements dans la RV.

"Je suis content de ne pas être employé en ce moment", a-t-il affirmé.

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :