Vous pouvez désormais réserver une place en covoiturage sur le site de la SNCF

TGV Inoui. Groupe SNCF

Train, bus et maintenant covoiturage, le site de vente en ligne de la SNCF (www.oui.sncf) s'est enrichi depuis ce jeudi 13 décembre des offres de BlaBlaCar.

Fruit du rapprochement entre les deux sociétés annoncé le 12 novembre dernier, cette nouvelle proposition permet aux voyageurs de visualiser sur une même page internet les différentes solutions qui se présentent à eux. Ils peuvent ainsi plus facilement comparer les horaires, tarifs, mode de transport et durée du trajet.

"Ce sont désormais 30.000 points de rencontres de covoiturage qui s'ajoutent aux 3000 gares desservies et plus de 150 villes proposées en bus sur le site. Cette offre 'augmentée' répond à une attente fortement exprimée par les voyageurs d'une vision exhaustive des offres de mobilités", indique Oui.sncf dans un communiqué.

Concrètement, les résultats de la recherche d'un trajet sur le site font apparaître les horaires de train, de bus et de covoiturage, mais il n'est pas encore possible de payer son trajet BlaBlaCar via le site Oui.sncf. En cliquant sur une offre de covoiturage, le client est en effet redirigé directement vers la plateforme BlaBlaCar qui assure la réservation et la transaction.

Une nouvelle brique de 'l'assistant de mobilité'

L'intégration des offres de BlaBlaCar est une nouvelle brique dans le projet de la SNCF de construire un véritable assistant personnel de mobilités. A terme, cet assistant agrègera différentes offres de transport afin d'offrir aux voyageurs des solutions multimodales.

Un même voyage pourra par exemple comprendre un trajet en voiture avec chauffeur jusqu'à une gare, puis un trajet en TGV, puis un trajet en covoiturage pour approcher au plus près de sa destination.

Mais pour cela il faudra attendre encore un peu. Cette intégration se fera "de manière progressive", précise Oui.sncf. 

Prochaine étape, avant l'été 2019, la plateforme Oui.sncf proposera des trajets combinés train + bus. Puis fin 2019 ou début 2020, il sera possible d'acheter un billet combinant le train, le bus et le covoiturage.

"En tant que premier site d'e-commerce français, notre ambition est de simplifier la mobilité des Français en leur apportant davantage de solutions porte-à-porte", a déclaré Alexandre Viros, le directeur général de Oui.sncf.

Dix-huit ans après sa création, la société a fêté au début du mois le premier anniversaire de son changement de nom, de Voyages-sncf.com à OUI.sncf, et poursuit sa croissance avec 20 millions de client et une augmentation des transactions de 12,5% en France et en Europe cette année par rapport à 2017.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La SNCF et BlaBlaCar ont 1 plan pour vous transporter de porte à porte — mais il faudra patienter pendant un an

VIDEO: Voici comment les chiens affectent notre cerveau et notre corps