Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

On a bu moins de champagne en France et au Royaume-Uni — mais un pays compense financièrement ces pertes

On a bu moins de champagne en France et au Royaume-Uni — mais un pays compense financièrement ces pertes
© REUTERS/Laszlo Balogh

Les premières estimations le laissaient penser mais c'est désormais officiel: les ventes de champagne ont baissé en volume l'an dernier, a annoncé lundi le comité Champagne.

Au total, les ventes de champagne ont reculé de 2,1% en volume l'an dernier, totalisant 306 millions de bouteilles.

La baisse est imputable à la France et au Royaume-Uni.

Dans l'Hexagone, les ventes de champagne ont diminué de 2,5% à 157 millions de bouteilles en 2016.

Le Brexit a eu un impact plus fort encore.

Les ventes en Grande-Bretagne, premier marché du champagne à l'export en volume, ont ainsi reculé de 8,7% à 31,2 millions de bouteilles, selon les chiffres publiés lundi. En valeur, la chute a atteint 14% à 440 millions d'euros. Et en 2017, les maisons françaises devraient augmenter sensiblement leurs prix en 2017 sur l'île pour compenser, en partie, leurs pertes de change ou de volume d'affaires.

Ces deux reculs majeurs ont été en partie compensés par la très bonne tenue des livraisons à destination des Etats-Unis, deuxième marché à l'export en volume, où elles ont progressé de 6,3% en volume et de 4,9% en valeur.

En valeur, le chiffre d'affaires de la filière a ainsi limité son recul à 0,6%, à 4,71 milliards d'euros, signant un deuxième record annuel après les 4,74 milliards atteints en 2015.

Découvrir plus d'articles sur :