img_5190

Un test des fonctionnalités de Hype © BI France

Au début, on ne comprend absolument rien. Il y a de la vidéo, du son, des images, des gifs, des étoiles, tout ça sur le même écran de smartphone.

Puis on comprend que Hype incarne peut-être le futur des applis de vidéo en streaming. 

Le 31 octobre, les deux créateurs de Vine, Rus Yusupov et Colin Kroll, ont lancé Hype — à ce jour uniquement disponible sur iOS. Quatre jours plus tôt, on apprenait que Vine allait être définitivement fermée par Twitter qui l'avait acquise en 2012.

Hype est une plateforme en apparence similaire à Periscope ou Facebook Live, qui permettent de diffuser en direct des vidéos depuis son smartphone.

Mais ses créateurs ont ajouté de nombreuses fonctionnalités qui pourraient lui permettre de creuser son trou entre ces deux applis qui règnent sur le marché. Lancée l'an passé, l'appli Meerkat n'y était pas parvenue et avait dû fermer boutique en septembre 2016.

img_5219

Un stream sur "Hype" sans personnalisation © BI France

S'habituer à l'appli demande un peu de patience et beaucoup de débrouille. 

Là où Periscope est intuitif — on clique sur "diffuser" et le streaming est lancé —, Hype offre tellement de fonctionnalités qu'il faut un petit moment pour tout maîtriser.

Quand on lance un direct, c'est la caméra frontale qui s'allume automatiquement. Notre tête s'affiche dans un petit cercle, perdue au milieu d'un fond gris. 

Heureusement, tout est personnalisable.

A faire en priorité, pour ceux qui n'auraient pas envie de voir leur visage en gros plan de manière si soudaine : appuyer sur le rond pour que s'affichent les outils de modification et renverser la caméra.

Puis il n'y a plus qu'à fouiller et explorer les autres fonctionnalités de Hype.

img_5198

Un test des fonctionnalités de Hype © BI France

En cliquant sur la flèche "+", Hype nous propose de plonger dans la pellicule de notre smartphone et d'intégrer des images et vidéos à notre stream.

Au même endroit, on puise dans la bibliothèque musicale de notre téléphone pour ajouter un morceau qui passera en fond pendant le direct. Quand on choisit une chanson du dernier album de Frank Ocean, la pochette s'affiche automatiquement. 

L'application a intégré un accès direct à Giphy, qui prouve à nouveau qu'il est décidément devenu incontournable sur le web. Avec la fonction "recherche", on peut ainsi fouiller le moteur de recherche de gifs, intégré à l'appli. On choisit évidemment un gif de lama pour agrémenter notre direct.

Tant que l'app existe encore, il est aussi possible d'intégrer des Vine.

A ce jour, peu de nos contacts utilisent Hype,  on passe donc à côté de la fonction "épingler un commentaire". On se rattrape en incrustant notre vidéo en direct dans plusieurs arrières-plans différents, comme une photo de bébé paresseux ou un des 14 meilleurs Vine de l'histoire de Vine. Car le stream n'est pas forcément la toile de fond d'un direct sur Hype ; il peut être en petit dans un rond, ou prendre tout l'espace, en fonction de nos envies.

Séduire le grand public d'abord

L'appli permet de constituer une sorte de "patchwork" de différents contenus visuels et audio. D'où la première impression, lorsque certains internautes s'adonnent à des tests, d'être submergés d'informations lorsque l'on regarde un streaming.

img_5189

Une recherche de paresseux dans Hype © Capture d'écran

Il ne faut pas se méprendre sur l'apparence légère et "fun" de l'appli. A ses débuts, Snapchat était bien présentée comme une "appli de sexto".... Aujourd'hui la firme américaine compte lever 4 milliards de dollars lors de son introduction en bourse l'an prochain.

Comme Snapchat, Rus Yusupov et Colin Kroll misent clairement sur l'amusement pour séduire d'abord le grand public plutôt qu'impressionner les médias traditionnels. 

Ayant vu à quel point certains internautes étaient prêts à s'investir dans la confection de Vine très élaborés, les deux Américains estiment qu'il faut donner un maximum d'outils aux créateurs de contenus, et qu'ils en feront bon usage :

"Nous avons toujours voulu donner des outils créatifs utiles aux conteurs d'histoires", ont-ils expliqué à Buzzfeed US. "En tant que développeurs, nous nous sentons obligés d'expérimenter avec ces outils et d'en créer de nouveaux qui aident les gens à s'exprimer."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : GRAPHIQUE DU JOUR: Facebook a pleinement saisi l'opportunité du mobile

VIDEO: Voici un conseil à suivre si vous pensez ne pas être fait pour quelque chose