Publicité

On a visité la Samaritaine à Paris, voici ce que vous y trouverez

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le grand magasin La Samaritaine a rouvert ses portes dans le 1er arrondissement de Paris. © Business Insider France/Claire Sicard
Publicité

Seize ans. C'est le temps qu'il aura fallu pour que la Samaritaine, l'un des grands magasins emblématiques de Paris, rouvre ses portes. Quand le groupe LVMH a pris possession des bâtiments en 2001, nul doute qu'il ne pensait pas réouvrir si tardivement ce fleuron du commerce parisien, créé en 1870. Acheté pour 240 millions d'euros il y a 20 ans, le bâtiment avait dû fermer ses portes en 2005 pour des questions de sécurité. Un plan social avait laissé une partie des salariés sur le carreau.

LVMH envisageait alors de détruire en grande partie la Samaritaine pour la reconstruire. Mais le permis de construire n'a été délivré qu'en 2015 après moult rebondissements. Et une exigence de la mairie de Paris : des logements sociaux et une crèche. Les travaux auraient au final coûté près de 700 millions d'euros, selon Le Monde. Et la pandémie de Covid-19 est en plus venue s'inviter à la fête : la Samaritaine devait en effet ouvrir ses portes en avril 2020. Les confinements et autres restrictions de voyage ont vu sa réouverture décalée de plus d'un an.

À lire aussi — Ikea, Action, Decathlon, Leroy Merlin... Découvrez les enseignes préférées des Français en 2021

Et les écueils ne sont potentiellement pas terminés. Les touristes étrangers, cible visée par le grand magasin, ne sont pas encore revenus en masse dans la capitale française. Si comme pour les Galeries Lafayette et le Printemps, 50% des ventes de la Samaritaine se font avec la clientèle étrangère, le bilan des premières semaines d'ouverture risque d'être un peu amer. À terme, près de 3 000 salariés devraient faire tourner le grand magasin de 20 000 mètres carrés.

Business Insider France s'est rendu mercredi 23 juin à l'ouverture à 10h. Découvrez en images la Samaritaine version 2021 :

Située en plein cœur de Paris, dans le 1er arrondissement, la Samaritaine est en face du métro Pont Neuf, en bord de Seine.

Business Insider France/Claire Sicard

Outre le grand magasin de 20 000 m², LVMH propose aussi à l'intérieur des bâtiments un hôtel de luxe de 72 chambres, ainsi qu'une crèche et des logements sociaux.

Business Insider France/Claire Sicard

Le nouveau magasin La Samaritaine offre deux façades complètement différentes : sur la rue de Rivoli, l'entrée est vitrée et très moderne.

Business Insider France/Claire Sicard

Du côté de la rue de la Monnaie, vers la Seine, on retrouve sur l'esplanade piétonne une magnifique façade Art déco entièrement restaurée.

Business Insider France/Claire Sicard

Une animation avec des danseurs était prévue au moment de la réouverture au public ce mercredi 23 juin à 10h. Les salariés de La Samaritaine ont accueilli les premiers clients en agitant des drapants et en applaudissant.

Business Insider France/Claire Sicard

Les catégories de produits sont présentées et organisées par étage : la beauté au niveau -1, la mode homme/femme au 1er et 3ème étage, la joaillerie au 2ème, les souliers au 4ème, etc. C'est du coup plutôt simple pour s'y retrouver et on ne se sent pas perdus comme on peut l'être parfois aux Galeries Lafayette ou au Printemps.

Business Insider France/Claire Sicard

Mais attention, il y a seulement de la mode, de la beauté et des produits de luxe à La Samaritaine. Vous ne trouverez pas de jouets, de produits de bricolage ou de linge de maison comme au Printemps ou au BHV.

Business Insider France/Claire Sicard

Au dernier étage, la verrière est un peu le clou du spectacle du magasin. D'un côté, on retrouve un restaurant ; de l'autre, un bar ouvert toute la journée.

Business Insider France/Claire Sicard

À lire aussi — 8 choses à ne jamais faire dans un magasin Ikea, selon les employés

Les marques de luxe ont leur espace dédié avec un univers bien marqué, un peu comme dans un petit écrin. Exemple avec les marques Gucci, Jimmy Choo et Yves Saint-Laurent.

Business Insider France/Claire Sicard

L'offre est assez large puisqu'elle va des marques de luxe comme Chanel ou Gucci à des articles plus streetwear, par exemple Shinzo. On retrouve aussi des marques plus 'grand public' comme Maje ou Sandro, par exemple, pour la mode femme.

Business Insider France/Claire Sicard

À la façon du célèbre magasin parisien Colette aujourd'hui fermé, une sorte de concept store de luxe, on retrouve au rez-de-chaussée un espace appelé "Boutique de Loulou" qui propose des livres, de la décoration, des accessoires...

Business Insider France/Claire Sicard

Outre le shopping, vous pourrez aussi vous faire chouchouter à La Samaritaine : un studio de beauté, un 'bar à maquillage' ou encore un spa signé Cinq Mondes sont proposés dans le magasin.

Business Insider France/Claire Sicard

Une offre de restauration est disponible dans tout le magasin : café, vente à emporter, restaurant plus haut de gamme, etc. Street Caviar propose des sandwichs (environ 15 euros) ou des salades (12 à 22 euros) avec du caviar. Ce restaurant propose aussi le produit brut entre 25 euros pour 15 grammes et... 250 euros pour 100 grammes.

Business Insider France/Claire Sicard

C'est parfois un peu confus, comme ces tables qui semblent au milieu du chemin, avec vue sur les escalators.

Business Insider France/Claire Sicard

L'attention est portée dans chaque recoin du magasin au design. Partout où l'on regarde, on doit voir 'du beau' : exemple avec la vue sur le rez-de-chaussée et les accessoires quand on est aux étages supérieurs.

Business Insider France/Claire Sicard

À lire aussi — On a visité le nouveau magasin Ikea Décoration, 100% consacré à la déco de la maison

Découvrir plus d'articles sur :