Les conseillers principaux de la Maison-Blanche, Jared Kushner et Ivanka Trump, la fille et le gendre du président Donald Trump, ont tenté de prendre le pouvoir sur les vols financés par le département d'État, selon un nouveau livre de la journaliste Vicky Ward. Le livre, "Kushner Inc : Greed. Ambition. Corruption. The Extraordinary Story of Jared Kushner and Ivanka Trump" est le résultat de plusieurs interviews réalisées avec plus de 200 personnes. Il sort le 19 mars, selon le New York Times, qui a déjà pu en lire quelques pages.

Comme beaucoup d'autres ouvrages sur la Maison-Blanche qui ont été publiés au cours du premier mandat de Donald Trump, il dépeint un tableau peu flatteur du chaos qui règne dans l'administration Trump, et de la discorde installée chez ses hauts fonctionnaires. Par exemple, selon "Kushner Inc," Ivanka Trump a souvent demandé à voyager dans les avions de l'US Air Force, l'armée de l'air américaine, alors que ce n'était pas toujours nécessaire. L'ancien secrétaire d'État Rex Tillerson, qui a finalement été licencié en mars 2018, aurait régulièrement refusé les demandes d'Ivanka Trump.

À lire aussi : Donald Trump est accusé par l'Etat de New York d'avoir détourné les fonds de sa fondation

Le secrétaire au Trésor Steve Mnuchin. Mark Wilson/Getty Images

Ivanka Trump aurait alors trouvé une solution de dépannage en invitant des fonctionnaires du Cabinet à ses voyages, a rapporté le Times. Le secrétaire américain au Trésor Steve Mnuchin, lui-même impliqué dans un scandale pour avoir voulu utiliser un avion à réaction à 25.000 dollars de l'heure afin de passer sa lune de miel en Europe, aurait souvent été invité par Ivanka Trump et Jared Kushner afin de justifier ces déplacements.

Les déplacements en avion ont été une véritable problématique pour les fonctionnaires de la Maison-Blanche tout au long de la présidence de Donald Trump. En novembre 2018, la Première dame Melania Trump aurait ainsi eu une dispute avec Mira Ricardel, conseillère adjointe pour la sécurité nationale, au sujet des préparatifs de son premier voyage en Afrique. Dans une déclaration sans précédent, la porte-parole de Melania Trump, Stephanie Grisham, a ensuite déclaré que "le Bureau de la Première dame estimait qu'elle (Mira Ricardel, ndlr) ne méritait plus l'honneur de servir la Maison Blanche". Ricardel a ainsi quitté la Maison-Blanche pour "occuper un nouveau rôle au sein de l'administration", selon la secrétaire de presse de la Maison-Blanche, Sarah Huckabee Sanders.

À lire aussi : Melania Trump s'est rendue au Texas pour rendre visite aux enfants migrants en portant une veste qui dit: 'Je m'en fiche complètement, et vous?'

Dans une déclaration au Times, un porte-parole de Abbe Lowell, l'avocat de Jared Kushner, a catégoriquement rejeté les affirmations faites dans le livre. "Tous les points que Mme Ward a mentionnés dans ce qu'elle a appelé son étape de 'vérification des faits' étaient totalement faux", a déclaré le porte-parole Peter Mirijanian. "Il semble qu'elle ait écrit un livre de fiction plutôt qu'une réelle d'obtenir les faits. Corriger tout ce qui ne va pas serait trop long et inutile."

Version originale : David Choi / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'incroyable vie d'Amancio Ortega, le richissime propriétaire de l'empire Zara