Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

On vous présente les 8 présidents de groupes à l'Assemblée nationale

On vous présente les 8 présidents de groupes à l'Assemblée nationale
© Wikimedia Commons/Ericwaltr

Les 577 députés ont pris leur place à l'Assemblée nationale. Parmi eux, seul un quart siégeait sous le mandat de François Hollande, a relevé le Monde.fr, ce qui est un renouvellement inédit sous la Ve République.

Les députés peuvent se rassembler en groupes, ce qui leur sert à être plus visibles, mieux représentés dans les commissions ainsi qu'avoir plus de temps de parole. Il faut être 15 députés ou plus pour former un groupe.

Est ensuite élu-e un ou une président-e de groupe, qui sera le représentant et le porte-parole des autres membres.

Dans cette première Assemblée nationale de la présidence d'Emmanuel Macron, les sept groupes qui ont pour l'instant réussi à se former sont tous dirigés par des hommes, alors que la chambre basse est constituée de 39% de femmes (224 députées sur 577). L'un d'eux à deux co-présidents.

François de Rugy, député de la République en Marche, a quant à lui été élu président de l'Assemblée nationale avec 343 voix sur 543. Deux femmes, Brigitte Bourguignon et Sophie Errante, s'étaient portées candidates mais n'ont pas été désignées candidates par le mouvement d'Emmanuel Macron.

Voici les huit présidents des sept groupes existants pour l'instant à l'Assemblée nationale, en partant du groupe avec le plus de députés.

Richard Ferrand — La République en Marche, 308 députés

REUTERS/Charles Platiau

Nommé ministère de la Cohésion des territoires dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe, Richard Ferrand avait démissionné le 19 juin, après que le parquet de Brest a ouvert une enquête préliminaire le 2 juin 2017 concernant des affaires immobilières dans lesquelles il est mis en cause. Il a ensuite été élu chef du groupe LREM à l'Assemblée.

Christian Jacob — Les Républicains, 94 députés

Christian Jacob à l'Assemblée nationale YouTube/Axel Macky

Le député rempile après cinq années déjà passées à la tête du groupe les Républicains. Il a été élu aux deux tiers des voix contre Damien Abad, qui devient vice-président du groupe avec Virginie Duby-Muller.

Marc Fesneau — MoDem, 42 députés

YouTube/REMMarcFesneau

Le député du Loir-et-Cher, peu connu du grand public a été désigné président du groupe MoDem à l'unanimité de ses 42 membres.

Olivier Faure — Nouvelle gauche, 31 députés

Olivier Faure YouTube/Public Senat

Comme Christian Jacob, Olivier Faure a été réélu à la tête du groupe qui rassemble les députés socialistes. Son nom devient Nouvelle gauche. Mais cette fois, le groupe est composé de 31 élus, contre 288 sous François Hollande, rappelle le Parisien.
L'ex-ministre Delphine Batho s'était également présentée mais n'a reçu que 3 voix.

Franck Riester (LR) et Stéphane Demilly (UDI) — Les Constructifs, 29 députés

YouTube/Les Centristes

Franck Riester est issu du parti Les Républicains, Stéphane Demilly de l'UDI. Ils ont tout deux été désignés à la co-présidence du groupe de centre-droit les Constructifs, impulsé par Thierry Solère. D'après leur "photo de famille", ils seraient 29 députés.

Jean-Luc Mélenchon — La France Insoumise, 17 députés

REUTERS/Charles Platiau

Le leader du mouvement la France Insoumise a annoncé avoir été élu "à l'unanimité" à la tête de son groupe par les 17 députés qui le composent. "C’était très embarrassant parce qu’il n’y avait pas de candidature en face de la mienne", a-t-il souligné.

André Chassaigne — Gauche démocrate et républicaine, 15 députés

Wikimedia/CC/Le grand Cricri

André Chassaigne a été reconduit à la tête du groupe de la Gauche démocrate et républicaine, composée de 11 communistes et 5 ultramarins. Il a affirmé vouloir travailler avec la France Insoumise, souligne l'AFP.

Découvrir plus d'articles sur :