Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

On vous présente Tim Sweeney, le fondateur d’Epic Games, la société derrière 'Fortnite'

On vous présente Tim Sweeney, le fondateur d’Epic Games, la société derrière 'Fortnite'
Le PDG d'Epic Games, Tim Sweeney. © Epic

Tim Sweeney peut sembler être un gars ordinaire. Il aime les randonnées, bricoler des appareils technologiques, boire un Coca Light de temps en temps et manger du poulet frit. Mais il est tout sauf ordinaire. Tim Sweeney est le PDG d'Epic Games, la société derrière"Fortnite", le célèbre jeu vidéo de combat de style battle royal qui a rapporté plus de 2,5 milliards de dollars en 2018. Epic Games a également rendu célèbre du grand public des jeux comme "Gears of War". La fortune de Tim Sweeney est estimée à 7 milliards de dollars, dont des millions ont été donnés à des organismes de conservation des forêts.

Comparé à d’autres patrons de la tech, Tim Sweeney est plutôt discret. Il est célibataire, n’est pas marié et n'a pas d'enfants. Et il n'a jamais été attiré par les lumières de la Silicon Valley : Epic Games est basé à Cary, en Caroline du Nord, juste en bas de la route de Raleigh. Le tout premier emploi de Tim Sweeney est toujours son emploi actuel, bien que ses responsabilités ont changé depuis la fondation d'Epic Games en 1991.

Dans l'ensemble, Tim Sweeney décrit sa vie comme "simple". S'il ce qu’il entend par “vie simple” est d’avoir radicalement changé la façon dont des millions de personnes jouent aux jeux vidéo en ligne, alors, oui bien sûr, il a une vie simple en effet.

Voici tout ce que vous devez savoir sur Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games.

Tim Sweeney est né en 1970 et a grandi à Potomac, dans le Maryland, avec deux frères plus âgés. Son père était cartographe pour le gouvernement américain et sa mère s'occupait de lui et de ses frères.

Rachel Luna / Getty Images

Source: Wall Street Journal

Quand Tim Sweeney était préadolescent, il a rendu visite à son frère aîné à San Diego, en Californie, dans une startup où il travaillait et qui possédait un ordinateur IBM. Son frère lui a appris à programmer sur cet ordinateur, et Tim Sweeney a passé le reste du voyage, plutôt impressionnant, 'à programmer l'ordinateur, à essayer de comprendre comment ça marche'.

Le PDG et cofondateur d'Epic Games Tim Sweeney à la Game Developers Conference de 2016.  Official GDC/Wikimedia Commons

Sources: Gamasutra, Kotaku

Après ses 11 ans, Tim Sweeney a passé des heures sur l'ordinateur Apple II Plus que son frère lui avait donné et l'a utilisé pour programmer des jeux vidéo. Dans une interview accordée au Wall Street Journal, Tim Sweeney a déclaré qu'il passait plus de temps à 'programmer (qu'il) ne pense à dormir, à l'école ou à faire n'importe quelle autre chose au monde'.

Rachel Luna/Getty Images

Sources: CNBC, The Wall Street Journal

Tim Sweeney jouait à 'Super Mario Bros' sur Nintendo lorsqu'il était enfant afin de 'découvrir ce que faisaient les jeux et comment ils le faisaient', selon une interview du site de jeux vidéo Kotaku en 2011. Outre les jeux, le futur PDG curieux démontait également les tondeuses à gazon, les radios et les télévisions pour voir comment chaque appareil fonctionnait. Il était également un grand fan des jeux d'arcade.

Rachel Luna / Getty Images

Source: Kotaku

Tim Sweeney a étudié l'ingénierie mécanique à l'université du Maryland. Pendant sa deuxième année d'université, il a décidé de se lancer en créant son premier jeu vidéo à part entière, 'ZZT'. Il fonde également sa société, Potomac Computer Systems, qui deviendra plus tard Epic Games, pour développer 'ZZT'.

Steven Frame/Shutterstock

Source: Gamasutra, CNBC

Bien qu'il soit un jeune codeur talentueux, Tim Sweeney ne savait pas au départ comment programmer des graphiques, comme des 'personnages et des objets réels', dans ZZT. Il utilisait plutôt des symboles et des smileys qui attaquaient les monstres et 'couraient à travers les niveaux'. Le programme informatique fonctionnait également comme un éditeur, de sorte que les utilisateurs pouvaient créer leurs propres jeux avec. Il a sorti le jeu en 1991.

ZZT/Epic Games

Source: Engadget

Tim Sweeney a abandonné l'université du Maryland à un crédit près de son diplôme et est retourné vivre chez ses parents dans le Potomac à l'âge de 20 ans. Il a utilisé les 4 000 dollars de ses économies et a commencé à travailler sur ce qui allait devenir plus tard Epic Games dans le garage de ses parents. Pendant un certain temps, les clients qui souhaitaient acheter une copie de 'ZZT' envoyaient des chèques chez les parents de Tim Sweeney, et attendaient qu'une copie du jeu sur disque arrive par la poste.

Wikimedia Commons/Official GDC

Sources: The Wall Street Journal, CNBC

Tim Sweeney a vendu 'plusieurs milliers' d'exemplaires de 'ZZT' alors qu'il vivait chez ses parents. Il a rebaptisé son entreprise 'Epic Games', un nom que Tim Sweeney a qualifié de 'sorte d'escroquerie pour faire croire que nous étions une grande entreprise' ('epic' veut dire 'énorme' en français). Avec de nouvelles commandes arrivant chaque jour, Tim Sweeney a pu quitter la maison de ses parents en 1999 et lâcher son petit boulot, tondre des pelouses.

Tim Sweeney n'apparaît pas sur la photo. inga/Getty Images

Source: Gamasutra

Tim Sweeney a ensuite transféré Epic Games à Cary, en Caroline du Nord, où il se trouve toujours. Au début, le rôle principal de Tim Sweeney était encore la programmation, jusqu'à la sortie de 'Unreal", le premier jeu vidéo de tir à la première personne de la société.

Rachel Luna / Getty Images

Source: CNBC

'Unreal', qui est sorti en 1998, était un jeu sur PC qui permettait aux utilisateurs de jouer ensemble sur des ordinateurs séparés. La technologie graphique 3D qui se trouve derrière le jeu est le moteur nommé Unreal Engine, 'qui a évolué pour devenir le socle omniprésent sur lequel sont construites les superproductions de la Xbox 360, de la PlayStation 3, du PC et même de l'iPhone et de l'iPad', selon Kotaku.

Epic

Sources: Business Insider, Kotaku

En 2006, 'Gears of War' d'Epic est sorti. Il a été construit sur le moteur Unreal Engine pour la Xbox 360 de Microsoft. Le New York Times a décrit le jeu comme 'une sorte de jeu de tir plus délibéré et réfléchi, avec beaucoup d'action et de gore'. Le journal a également qualifié 'Gears of War' de l'un des jeux les plus 'beaux'.

The Coalition

Sources: CNBC, The New York Times, The New York Times

Au moment de la sortie et du succès de 'Gears of War', Tim Sweeney avait 30 ans et commençait à connaître la gloire. Selon une interview qu'il a donnée au Wall Street Journal en 2019, il avait une 'Ferrari et une Lamborghini sur le parking de mon appartement ... Les gens qui ne m'avaient jamais rencontré pensaient que je devais être dealer'. Depuis, Tim Sweeney s'est débarrassé de ses voitures de sport.

Tim Sweeney, le cofondateur d'Epic Games Mike Coppola/Getty Images

Source: The Wall Street Journal

La première franchise 'Gears of War', qui comprenait près d'une douzaine de titres, s'est vendue à plus de 22 millions d'exemplaires, générant plus d'un milliard de dollars de recettes. (Microsoft a acheté la franchise 'Gears of War' en 2014 pour un 'montant non divulgué').

Microsoft

Source: CNBC, Gamepedia, Engadget

Epic Games est également derrière des jeux comme 'Shadow Complex' et la série 'Infinity Blade', deux jeux de combat avec jeu de rôle se déroulant dans des périodes passées et futuristes. En 2013, la société technologique chinoise Tencent a investi 330 millions de dollars dans Epic Games pour une participation de 40 %.

Epic Games

Sources: Business Insider, CNBC

En 2015, Epic Games a annoncé que le moteur Unreal Engine serait rendu gratuit, facilitant ainsi la tâche de tout aspirant développeur de jeux pour démarrer son prochain projet. La technologie qui sous-tend le moteur Unreal Engine est considérée comme 'l'un des moteurs les plus utilisés qui existent'. En rendant l'Unreal Engine gratuit, Epic Games obtient une part lorsque les développeurs et les éditeurs de jeux vendent des jeux réalisés avec ce moteur, ce qui représente une part importante des revenus de l'entreprise.

Unreal Engine/Epic Games

Sources: Business Insider, CNBC

Epic avait révélé un nouveau jeu sur lequel l'entreprise travaillait, intitulé 'Fortnite' en 2011, un jeu de style survie qu'Epic imaginait comme un petit titre indépendant. Mais Epic n'a pas offert d'accès au jeu — à ce moment-là, il s'agissait simplement de 'Fortnite Save the World', un jeu de tir coopératif — avant la mi-2017.

"Fortnite"/Epic Games

Source: Polygon, IGN

Tout a changé pour Tim Sweeney et Epic Games en septembre 2017 avec la sortie de 'Fortnite Battle Royale', une version du jeu de style 'bataille royale', gratuite, où les utilisateurs 'collectent des ressources, fabriquent des outils et des armes, et essaient de rester en vie le plus longtemps possible'. Le jeu a rencontré un succès mondial quelques mois seulement après sa sortie, rassemblant plus de 200 millions de joueurs sur sept plateformes de jeu différentes.

Epic Games

Source: NBC, Business Insider

Tim Sweeney, cependant, n'aime pas s'attribuer le mérite du succès de 'Fortnite' — il le doit en grande partie aux développeurs de jeux de son équipe. Le Wall Street Journal rapporte que 'l'entrepreneur est catégorique sur un point : il n'a pas créé 'Fortnite' — ce sont ses employés qui l'ont fait. Il n'a pas conçu ou programmé le jeu' — mais il a créé la société qui l'a fait.

Epic Games

Source: The Wall Street Journal

Même si 'Fortnite' est un jeu gratuit, Epic Games en tire des revenus 'entièrement grâce aux achats effectués dans le jeu, même si les biens virtuels ne donnent aux joueurs aucun avantage concurrentiel'. Les costumes des personnages, appelés 'skins', les 'pass de combat' saisonniers et les accessoires peuvent coûter jusqu'à 10 dollars chacun. Avec plus de 250 millions de joueurs de 'Fortnite', la société a réalisé plus de 2,5 milliards de dollars avec le jeu rien qu'en 2018, et plus de 4 milliards de dollars depuis sa sortie.

Epic Games/Marvel

Sources: Business Insider, Business Insider, Engadget, The New York Times

Avec le succès de la superproduction 'Fortnite', Tim Sweeney est monté en flèche dans l'indice des milliardaires de Bloomberg, avec une fortune estimée à 7 milliards de dollars. Cela le place au-dessus d'autres milliardaires comme George Lucas et George Soros, mais bien en dessous des géants de la tech que sont Bill Gates et Jeff Bezos. Epic Games emploie actuellement plus de 700 personnes.

Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

Source: Business Insider

'Fortnite' a non seulement fait de Tim Sweeney un homme plus riche, mais a aussi enrichi de nombreux joueurs de 'Fortnite', dont Tyler 'Ninja' Blevins, 28 ans, qui aurait gagné un million de dollars par mois en jouant au jeu et en le diffusant en streaming sur Twitch (il est ensuite passé à la plateforme de streaming Mixer puis YouTube). L'été dernier, Epic Games a également organisé une 'Fortnite World Cup' où les joueurs pouvaient gagner une part d'un prix de 30 millions de dollars.

Epic Games

Sources: CNBC, USA Today

Tim Sweeney est un gars très décontracté. Sa tenue de travail consiste en des t-shirts et des pantalons cargo. Lorsque les gens se rendent à un entretien d'embauche à Epic Games, il leur est conseillé de ne pas porter de veste ni de cravate.

Rachel Luna / Getty Images

Source: The Wall Street Journal

Malgré un engouement pour les voitures de sport au début de sa carrière, Tim Sweeney a depuis investi ses millions dans les efforts de conservation de la nature en Caroline du Nord. Il a acheté 78 hectares dans le comté d'Alamance pour les préserver et a fait un don de 15 millions de dollars pour protéger plus de 2 800 hectares de forêts dans l'ouest de la Caroline du Nord.

George Rose / Getty Images

Source: Triad Business Journal

Version originale : Meira Gebel/Business Insider.

A lire aussi — Ubisoft devrait bientôt dévoiler 'Hyper Scape', son concurrent de 'Fortnite'

Découvrir plus d'articles sur :