Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Oracle voudrait lui aussi racheter TikTok aux États-Unis, comme Microsoft

Oracle voudrait lui aussi racheter TikTok aux États-Unis, comme Microsoft
© REUTERS/Florence Lo

Le géant des logiciels d'entreprise Oracle est entré dans la course pour acquérir certaines des opérations de TikTok auprès de sa société mère chinoise ByteDance, a rapporté le Financial Times lundi 17 août. Oracle aurait été impliqué dans des discussions préliminaires avec plusieurs investisseurs actuels de TikTok basés aux États-Unis, y compris General Atlantic et Sequoia Capital, pour acheter les opérations de l'application aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande, selon le journal. Oracle et TikTok ont tous deux refusé de commenter et ByteDance n'a pas pu être joint pas Business Insider US.

Le président américain Donald Trump tente de forcer la vente de TikTok à une société américaine, en invoquant des préoccupations de sécurité nationale. Donald Trump affirme que le gouvernement chinois pourrait faire pression sur ByteDance pour qu'il utilise l'application afin d'espionner les Américains ou censurer le contenu politique qu'il juge offensant. Il a pris deux décrets ces dernières semaines : l'un qui pourrait interdire aux entreprises américaines de faire des affaires avec TikTok et l'autre qui cherche à annuler l'acquisition de Musical.ly, le précurseur de TikTok, par ByteDance en 2017.

Microsoft serait le principal concurrent d'Oracle dans ces négociations, ayant tenu des discussions pour racheter les opérations de TikTok dans ces mêmes pays, mais l'intérêt d'Oracle donnerait à TikTok une alternative et potentiellement un certain poids dans la négociation d'un accord.

TikTok, qui compte plus de 2,3 milliards de téléchargements dans le monde, a récemment été évalué entre 30 et 50 milliards de dollars (entre 25 et 42 milliards d'euros).

Les dirigeants d'Oracle ont également des liens étroits avec Donald Trump. Le fondateur Larry Ellison est l'un des rares dirigeants de la tech à avoir ouvertement soutenu Donald Trump, et il a organisé une collecte de fonds pour le président chez lui, en Californie du Sud, en février. La PDG Safra Catz a également fait partie de l'équipe de transition de Donald Trump.

Version originale : Tyler Sonnemaker/Business Insider

A lire aussi — Voici le top 15 des comptes français les plus suivis sur TikTok

Découvrir plus d'articles sur :