Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Orange quittait le sport il y 5 ans sur un fiasco — il revient défier beIN Sports et SFR en changeant complètement de méthode

Orange quittait le sport il y 5 ans sur un fiasco — il revient défier beIN Sports et SFR en changeant complètement de méthode
© REUTERS/Charles Platiau

La concurrence sur les droits des retransmission des compétitions sportives en France s'intensifie.

Ce marché a longtemps été réservé aux chaines de télévisions, Canal+ ayant fait du sport l'un de ses arguments commerciaux.

Mais l'arrivée de SFR l'an dernier a changé la donne et mécaniquement faire monter les prix.

La filiale d'Altice, qui détient désormais les chaînes de télévision et radio BFM et RMC, a notamment remporté les droits conséquents — on parle de 300 millions d'euros sur 3 ans — de la très lucrative et suivie Premier League, le championnat de football anglais, jusque-là détenus par Canal+.

Les appels d'offres qui se profilent pour des compétitions phares comme la Ligue des Champions et la Ligue 1 française risquent encore de flamber car ils vont accueillir un nouvel acteur issus des télécoms: Orange.

Son PDG Stéphane Richard a en effet déclaré jeudi lors de la présentation des résultats annuels être intéressé par les droits de retransmission de compétitions sportive — mais en faisant une alliance avec Canal+.

"Nous parlons seulement de partenariats industriels et commerciaux qui sont déjà forts", a-t-il ajouté, rappelant qu'Orange était le premier distributeur des chaînes Canal+.

A la différence de SFR, qui a lancé un bouquet de chaines dédiées (BFM Sport, SFR Sport...), Orange n'aura donc pas sa propre chaîne de télévision.

Par le passé, il a en effet tenté et échoué. Lancée en août 2008, Orange Sport, disponible à l'époque sur les box de l'opérateur, avait été fermée dès juin 2012, en raison d'une offre de programmes insuffisante et de pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros.

Quant à un rachat de Canal+ évoqué en décembre, Stéphane Richard a clairement exclu cette option. "Il n'y a aucune discussion entre Vivendi et nous concernant une participation d'Orange dans Canal+", a-t-il expliqué devant les analystes financiers.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :