Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Une startup qui sécurise les applis du CAC40 attire la SNCF à son capital et lève 10 M€

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Une startup qui sécurise les applis du CAC40 attire la SNCF à son capital et lève 10 M€
© Wikimedia Commons/US Navy

La sécurité informatique est devenue une thèse d'investissement.

Spécialisée dans la sécurité des données et des applications conservées en cloud, InterCloud vient d'annoncer ce jeudi 9 mars un tour de table 10 millions d'euros.

InterCloud travaille avec les sociétés du CAC40, qui utilisent chacune entre "5000 et 10.000 applications" pour gérer leurs différentes activités (ressources humaine, marketing, commercial...), précise le journal Les Echos. InterCloud leur fournit un réseau privé qui garantit un accès protégé à leur cloud.

La startup fondée en 2011 compte aussi comme clients des grandes sociétés comme la SNCF. Avec Bpifrance, la compagnie publique fait d'ailleurs partie des nouveaux investisseurs à travers son fonds d’investissement SNCF Digital Ventures, géré par Hi inv, doté de 30 millions d’euros. Les actionnaires historiques CapHorn Invest et Ventech ont également participé à l'opération.

"Nous avons été séduits à la fois par l’équipe et par leur capacité à accompagner notre migration vers le cloud. Leur solution apportera toute l’agilité et la performance nécessaires aujourd’hui à la transformation digitale dans laquelle le groupe SNCF est engagé", déclare Matthieu Jacquier, directeur de la stratégie digitale, groupe SNCF, cité dans un communiqué.

InterCloud revendique des partenariats avec les fournisseurs majeurs de services de Cloud Computing tels que Microsoft, Amazon Web Services, BM Softlayer et OVH.

Cette levée de fonds doit permettre de financer un plan de développement commercial ambitieux sur de nouveaux marchés, à commencer par l'Angleterre, la Belgique et la Suisse.

"Notre marché est validé. Il faut désormais aller vite en Europe et devenir leader, car si l'on attend encore deux ou trois ans, nous pourrions voir émerger d'autres acteurs", explique le président-directeur général d'Intercloud Jérôme Dilouya, dans les Echos.

Selon le cabinet IDC, le marché du cloud computing, c'est à-dire le stockage ou l'utilisation des données informatique sur un espace du réseau Internet, devrait atteindre 1 milliard de dollars en 2019 pour la seule zone de l’Europe de l’Ouest selon le groupe de conseil et d’études IDC.

Hébergeur de sites internet et spécialiste du cloud computing, le Français OVH a déjà validé le modèle économique du stockage à distance sur un espace du réseau Internet auprès des investisseurs. Elle a réalisé une levée de fonds record de 250 millions d'euros l'an dernier.

Découvrir plus d'articles sur :