Publicité

OVHcloud va s'introduire en Bourse et espère lever 400 M€ à cette occasion

  • OVH
  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

OVHcloud va s'introduire en Bourse et espère lever 400 M€ à cette occasion
Le fondateur d'OVHcloud, Octave Klaba. © Web Summit/Flickr
Publicité

OVHcloud compte toujours entrer en Bourse. Le fournisseur français de services de cloud (informatique dématérialisée) a lancé son processus d'introduction à la Bourse de Paris, a-t-il annoncé lundi 20 septembre dans un communiqué. OVHcloud, qui a fait approuver son document d'introduction par l'Autorité des marchés financiers (AMF), entend lever jusqu'à 400 millions d'euros en capital à l'occasion de cette opération, a-t-il indiqué.

Octave Klaba et sa famille "garderont une participation largement majoritaire" dans l'entreprise à l'issue de l'opération, selon le communiqué. Les fonds d'investissements KKR et TowerBridge, entrés au capital d'OVHcloud en 2016 "ont informé la société de leur intention de céder une partie de leurs titres existants, tout en conservant une partie de leurs titres existants". Basée à Roubaix (Nord), la société a été fondée en 1999 par Octave Klaba, un jeune homme d'origine polonaise passionné d'informatique arrivé en France à l'adolescence avec sa famille.

Opération retardée par l'incendie de Strasbourg

Elle s'est imposée comme un champion européen de la fourniture de services cloud, un marché qui reste toutefois ultra-dominé, y compris en Europe, par les fournisseurs américains tels Amazon, Microsoft, ou Google. OVHcloud a réalisé un chiffre d'affaires de 632 millions d'euros en 2020, et affiche un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 263 millions d'euros.

Le groupe avait confirmé publiquement sa volonté de s'introduire en Bourse en mars dernier. Mais un violent incendie dans l'un de ses centres de données à Strasbourg, quelques jours plus tard, avait retardé l'opération, le groupe devant se mobiliser pour assister des milliers de clients se retrouvant privés de sites internet ou d'infrastructures informatiques après le sinistre.

À lire aussi — Google Cloud et le Français OVH signent un partenariat pour construire un cloud européen

Découvrir plus d'articles sur :