Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Un employé d’une startup spécialisée dans l’hébergement de code supprime par accident des fichiers et c’est la panique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Un employé d’une startup spécialisée dans l’hébergement de code supprime par accident des fichiers et c’est la panique
© GitLab

Une opération de maintenance chez GitLab, la plateforme spécialisée dans l'hébergement de code et concurrente de GitHub, a tourné à la catastrophe, rapporte Business Insider US mercredi 1er février 2017.

Mardi, en fin d'après-midi, un employé a malencontreusement supprimé les données en production des clients de GitLab, alors qu'il était censé nettoyer la base de données de sauvegarde et relancer le processus de duplication.

Au moment où le salarié s'est rendu compte de son erreur, les dégâts étaient déjà faits. Voici l'impact de l'incident, selon GitLab:

  • Une perte de données en production sur une période de plus ou moins six heures;
  • 5037 projets au total sont concernés;
  • Environ 4979 commentaires ont été perdus;
  • 707 utilisateurs perdus potentiellement;
  • Les hooks créés avant le moment de l'accident, soit mardi 31 janvier à 17h20, ont été restaurés, mais ceux créés après ont été perdus.

Une dizaine d'heures après l'incident, 92% des données perdues avaient été récupérées.

Mais Tim Anglade, vice-président intérimaire du marketing chez GitLab, a affirmé à Business Insider US que la base de données touchée ne contenait pas de lignes de code de clients, mais uniquement des commentaires et des rapports de bugs.

L'incident a provoqué de nombreux commentaires négatifs à l'égard de la startup, mais certains membres du forum de l'incubateur Y Combinator ont salué la transparence dont a fait preuve GitLab, qui n'a pas tenté de dissimuler son erreur:

"Avec cet incident, ils ont encore une fois montré qu'ils sont dédiés à la transparence, même dans les pires moments. Cela augmente leur popularité à mes yeux et je pense aussi au sein des développeurs. Mais ce n'est peut-être pas le cas pour les gens dans les entreprises. J'espère qu'ils pourront survivre à cela et aussi publier un guide pour améliorer la gestion des serveurs."

Par ailleurs, Tim Anglade, vice-président du marketing chez GitLab, a précisé que les clients qui possèdent un compte payant n'ont pas été affectés, ce qui minimise l'impact financier de l'incident.

La startup GitLab, qui a levé 25 millions de dollars, compte de nombreuses entreprises clientes dont Intel, Red Hat ou The Next Web.

Découvrir plus d'articles sur :