Une panne du plus important site de cloud dans le monde a perturbé Apple, Slack et des centaines de services

L'effet domino. YouTube/MrBen155

Des centaines de sites internet américains ont été perturbés, mardi, après une panne survenue dans les services d'hébergement en ligne d'Amazon.

Le service de stockage sur internet Amazon S3 a rencontré des difficultés pour envoyer et recevoir les données des clients pendant plusieurs heures, empêchant les internautes d'accéder normalement au site.

Amazon a indiqué sur sa page statut d'AmazonWeb Services qu'il enquêtait sur cette panne et que le service était revenu à la normale. 

Le site VentureBeat a dressé l'inventaire impressionnant des sites concernés, parmi lesquels Docker, Expedia, Trello, Kickstarter, MailChimp, Twitch, Airbnb ou encore le site de l'autorité américaine des marchés financiers (SEC).

Des sites d'information ne pouvaient, eux, pas afficher de photos pour leurs internautes américains.

Apple, de son côté, a fait état sur son site web de problèmes d'accès à son magasin d'applications App Store, son service de musique en ligne Apple Music et d'autres services, qui depuis ont été résolus.

La start-up de messagerie Slack Technologies a fait part de difficulté pour certains utilisateurs à télécharger des fichiers en raison de problèmes sur son service d'hébergement, d'après les messages publiés sur Twitter.

Trop dépendant d'un seul service

Cette gigantesque perturbation met en évidence la dépendance croissante des entreprises qui ont opté pour le stockage de leurs données dans le cloud afin d'obtenir des coûts compétitifs et un service sécurisé.

Amazon Web Services (AWS) est le plus important service de cloud au monde. Avec plus de 30% de part de marché, une panne occasionnelle entraîne toute une partie d'internet dans sa chute.

"Imaginez que votre entreprise ne soit pas en mesure de fonctionner pendant une journée. C'est un gros problème", souligne Gene Munster, responsable des études de la société de capital-risque Loup Ventures.

L'action Amazon a clôturé en baisse de 0,42% à 845,04 dollars mardi à Wall Street.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Orange quittait le sport il y 5 ans sur un fiasco — il revient défier beIN Sports et SFR en changeant complètement de méthode

VIDEO: Un gastro-entérologue explique pourquoi le régime sans gluten est mauvais pour la santé