Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le patrimoine financier des ménages français dépasse les 5000 Mds€ — et il est composé de plus en plus d'actifs étrangers

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le patrimoine financier des ménages français dépasse les 5000 Mds€ — et il est composé de plus en plus d'actifs étrangers
© Soccer Football - World Cup - Group C - Denmark vs France - Luzhniki Stadium, Moscow, Russia - June 26, 2018 France fans inside the stadium before the match REUTERS/Gleb Garanich

Le patrimoine financier des Français grossit un peu plus chaque année. Fin 2017, il a franchi les 5000 milliards d'euros, pour s'établir à 5014 milliards d'euros, selon le rapport annuel de l'Observatoire de l'épargne réglementée de la Banque de France, publié mardi 26 juin.

Il s'élevait à 4765 milliards d'euros un an auparavant. En comparaison, le patrimoine financier des ménages de l'Hexagone atteignait "seulement" 2478 milliards d'euros en décembre 2000.

Le principal placement financier des Français reste l'assurance vie, qui représente 39% des actifs financiers, dont 32% pour le seul support en euros et 7% pour les unités de compte (UC). Viennent ensuite les actions détenues directement (24% dont 18% non cotées) et les produits d'épargne réglementée, au premier rang desquels figurent le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (7%).

Banque de France

Quand l'encours de l'assurance-vie en euros atteint 1581,8 milliards d'euros, celui de l'ensemble des produits d'épargne réglementée s'élève à 733 milliards d'euros fin 2017, soit 14,6% du patrimoine financier total. Dans cette épargne réglementée, on retrouve notamment le Livret A, avec un encours de 256,7 milliards d'euros, et le Plan d'épargne logement (PEL), qui affiche un encours de 270,1 milliards à fin décembre.

Au total, 55 millions de personnes détenaient un Livret A l'an passé. Mais une minorité de livrets (13%) contenait des sommes supérieures à 15.000 euros.

Banque de France

Le patrimoine des Français a tendance à s'internationaliser depuis la fin des années 2000. La part des actifs financiers détenus sur des non-résidents s'est ainsi fortement accrue, passant de 29% fin 2010 à 43% fin 2017, "ce qui représente un triplement en valeur illustrant l’intégration financière européenne et une mobilité accrue des capitaux au niveau international", souligne la Banque de France.

Banque de France
Découvrir plus d'articles sur :