Voici les 11 pays où les entreprises ont versé le plus d’argent à leurs actionnaires au T2

Voici les 11 pays où les entreprises ont versé le plus d’argent à leurs actionnaires au T2

REUTERS/Mike Segar

Les dividendes ont fortement augmenté au deuxième trimestre. A tel point qu'ils ont atteint le montant record de 497,4 milliards de dollars, en hausse de 12,9%, selon le rapport réalisé par Janus Henderson.

Sur l'ensemble de l'année 2018, la société de gestion d'actifs anticipe une progression 8,6% des dividendes, à 1358 milliards de dollars.

Au deuxième trimestre, les secteurs minier, de la tech, de l'énergie, mais aussi de la finance et les biens de consommation cyclique comme l'automobile ont notamment tiré la rémunération des actionnaires vers le haut.

La période est dominée par l'Europe hors Royaume-Uni, ce qui paraît logique dans la mesure où les deux tiers des dividendes de cette région du monde sont versés au cours du deuxième trimestre. Au Japon, les mois d'avril, mai, juin sont aussi généralement importants. A l'inverse, la grande saison des dividendes en Australie débute au troisième trimestre. 

Voici les 11 pays où les entreprises ont versé le plus de dividendes au deuxième trimestre, selon les données fournies par Janus Henderson: 

11. Italie — 10,1 Mds$ (+20,8%)

Le siège de la banque UniCredit à Rome, 30 août 2018. REUTERS/Alessandro Bianchi

La forte croissance des dividendes dans le pays a été essentiellement tirée par le groupe bancaire UniCredit, qui n'avait pas versé de dividende l'an passé "en raison de préoccupations de longue date au sujet de la faiblesse de son bilan".

10. Canada — 10,2 Mds$ (+10,6%)

La ville de Montréal. Chicoutimi/Wikimedia Commons/CC

Le pays a atteint un montant record, le secteur pétrolier représentant les deux cinquièmes de la croissance des dividendes, suivi par le secteur de la finance. Enbridge, spécialisé dans le transport de pétrole par oléoduc, s'est montré particulièrement généreux avec ses actionnaires.  

9. Suède — 10,5 Mds$ (+16,5%)

Stockholm. Pixabay

En deuxième trimestre, les dividendes versés par les entreprises du pays ont progressé par rapport à 2017, mais ils restent en-deçà des rémunérations distribuées aux actionnaires lors des précédentes années. Au deuxième trimestre 2016, ils s'élevaient par exemple à 11,2 milliards de dollars et à la même période de 2015 à 12,4 milliards.

8. Corée du Sud — 12,7 Mds$ (+19,6%)

Le président de la division Mobile de Samsung présente le nouveau Samsung Galaxy Note 9, lors d’un lancement de produit à Brooklyn, à New York, États-Unis, le 9 août 2018. REUTERS/Lucas Jackson

Le géant coréen de l'électronique Samsung est la troisième société dans le monde à avoir versé le plus de dividendes à ses actionnaires au deuxième trimestre.

7. Hong Kong — 17 Mds$ (+35,1%)

Le deuxième trimestre est "relativement calme pour les dividendes" à Hong Kong, précise Janus Henderson. Power Assets, une entreprise de travaux publics spécialisée dans l'électricité, a notamment versé un important dividende extraordinaire sur la période, quand China Mobile a fortement relevé la rémunération de ses actionnaires. 

6. Suisse — 23,4 Mds$ (+1%)

Credit Suisse a réduit ses dividendes au deuxième trimestre. Zurich, Suisse. REUTERS/Arnd Wiegmann

En dépit de la réduction des dividendes de Credit Suisse, la rémunération des actionnaires a battu un nouveau record dans le pays. 

5. Royaume-Uni — 32,1 Mds$ (-1,4%)

Londres, le 29 août 2018. REUTERS/Henry Nicholls

Contrairement à la plupart des autres pays, les dividendes ont diminué au Royaume-Uni. C'est notamment dû à la réduction des dividendes extraordinaires au deuxième trimestre et à des changements de dates de versement.

Si les groupes miniers ont relevé la rémunération de leurs actionnaires, le géant du tabac British American Tobacco (BAT) étale désormais la distribution de ses dividendes de façon plus régulière, sur l'ensemble de l'année.

Le fournisseur d'énergie National Grid n'a de son côté pas renouvelé le dividende extraordinaire accordé l'an passé, suite à la cession d'actifs non-stratégiques. 

4. Japon — 35,9 Mds$ (+14,2%)

Une Toyota Mirai à la 16e édition du Salon international de l'industrie automobile de Shanghai, le 21 avril 2015. REUTERS/Aly Song

Les dividendes ont atteint un record dans le pays. Il faut dire que "plus de neuf dixièmes des sociétés japonaises ont relevé leur dividende par action", souligne l'étude. Le groupe Toyota représente à lui seul un dixième du total des versements.

Le constructeur automobile Mitsubishi et les opérateurs de téléphonie NTT DoCoMo et Nippon Telegraph se sont montrés particulièrement généreux avec leurs actionnaires.

3. Allemagne — 43,1 Mds$ (+26,5%)

Vue de Berlin. Pixabay

Les dividendes n'ont jamais été aussi élevés dans le pays, selon Janus Henderson. La forte augmentation de la rémunération des actionnaires est notamment à mettre à l'actif de Volkswagen, qui s'est remis du scandale sur les émissions polluantes de ses véhicules, de l'énergéticien E.ON, de l'éditeur de logiciels SAP et des constructeurs automobiles Daimler et BMW.

Deutsche Bank, qui souffre de faiblesses structurelles, a en revanche abaissé son dividende par action.

2. France  — 50,9 Mds$ (+23,6%)

Paris La Défense. Pixabay/hrohmann

Comme en Allemagne, les dividendes ont enregistré un montant record, bénéficiant notamment de la hausse de l'euro et de versements extraordinaires sur le trimestre.

BNP Paribas, le groupe de luxe LVMH et l'assureur Axa sont les sociétés qui ont "le plus contribué" à la progression de la rémunération des actionnaires sur la période. EDF et Engie ont de leur côté réduit leurs dividendes.

1. Etats-Unis — 117,1 Mds$ (+4,5%)

Le logo d'Apple à l'extérieur du marché du Nasdaq, à New York, le 2 août 2018. REUTERS/Mike Segar

La croissance des dividendes dans le pays, qui ont atteint un montant record, a été dopée par les secteurs de la tech et de la finance, représentant à eux deux un tiers des dividendes versés au deuxième trimestre. 

La réforme fiscale de Donald Trump, qui a fortement réduit l'impôt sur les sociétés, a contribué à accroître les bénéfices et les dividendes de nombreuses entreprises. Les groupes Apple, Microsoft, JP Morgan et Bank Of America ont particulièrement bien rémunéré leurs actionnaires, selon le rapport de Janus Henderson.

La société pharmaceutique Abbvie fait partie des entreprises qui ont le plus fortement augmenté leurs dividendes. A l'inverse, General Electric a réduit les siens au deuxième trimestre.


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une des 10 entreprises du monde qui versent le plus de dividendes est un brasseur de bières belge

VIDEO: Cette tente vous empêchera d'avoir peur de camper seul(e) la nuit — voici pourquoi

  1. MICHEL DELFOUR

    il aurait été judicieux de faire un tableau donnant le taux de rémunération par action en donnant le prix de celle-ci !! en effet une augmentation de dividende 100 pour cent par rapport a une rémunération de 1 pour cent l'année précédente represente trés peu !! c'est relatif et puis il y a des actions qui on plongées . Pour moi cet article est incomplet et subjectif !!

Laisser un commentaire