Essca, campus d'Angers, France. Facebook/Essca School of Management

La mobilité étudiante augmente année après année. En 2017, plus de 5 millions d'étudiants dans le monde ont suivi un cursus à l'étranger débouchant sur un diplôme, selon les chiffres publiés en 2018 par l'Unesco.

C'est 25% de plus qu'il y a cinq ans et c'est sans compter les séjours linguistiques et les courts séjours. 

"Cette internationalisation, autrefois l'apanage de quelques nations héritières d'une histoire tournée vers le monde, est aujourd’hui cultivée et recherchée par un nombre croissant de pays", souligne l'organisme Campus France, chargé de promouvoir l'enseignement français à l'étranger, dans sa dernière note d'analyse publiée lundi 13 novembre 2018.

L'organisme met en avant une forte concurrence entre les états et souligne dans sa note les différentes stratégies mises en place pour séduire les étudiants étrangers: programmes de bourse, réseau de représentants ou de bureaux à l'étranger, campagnes de communication, politique de visa, facilité d'emploi des nouveaux diplômés...

Les enjeux sont multiples. Pour les universités accueillantes, les frais d'inscription —souvent plus élevés que pour les étudiants nationaux— assurent de nouveaux revenus et l'accueil d'étudiants étrangers élève le niveau académique et dynamise la recherche. Pour les Etats, c'est le moyen d'attirer une main d'oeuvre qualifiée, de renforcer les liens et les intérêts économiques avec le pays d'origine, diffuser sa langue, promouvoir une compréhension mutuelle, cultiver une influence auprès des élites et futures élites des pays étrangers.

Voici le classement des 17 pays qui accueillent le plus d'étudiants internationaux en formation diplômante d'après les chiffres de l'Unesco —chiffres recueillis en 2015 et publiés en 2018 par Campus France— ainsi que le pourcentage d'évolution des effectifs accueillis entre 2010 et 2015:

17. Malaisie — 60.244 étudiants, -7%

Kuala Lumpur, Malaisie. Wikimedia commons/Colocho

16. Espagne — 65.000 étudiants, +16%

Femmes en tenue traditionnelle à Madrid, en Espagne le 21 octobre 2018. REUTERS/Susana Vera

15. Autriche — 67.691 étudiants, -1,4%

Fiacre devant l'église Saint Michel de Vienne, Autriche, le 16 octobre 2018. REUTERS/Heinz-Peter Bader

14. Turquie — 72.178 étudiants, +179,3%

Istanbul, Turquie. Pixabay

13. Arabie Saoudite — 73.077 étudiants, +172%

Quartier financier du roi Abdullah à Riyad, Arabie Saoudite, le 18 octobre 2017. REUTERS/Faisal Al Nasser

12. Emirats arabes unis — 73.445 étudiants, +51%

Emirats arabes unis

Grande mosquée d'Abou Dabi, Emirats arabes unis. Flickr.com/Andrej Kragel

11. Pays-Bas — 86.189 étudiants, +208,2%

Amsterdam, Pays-Bas. Pixabay

10. Italie — 90.419, +29,3%

La Piazza Signoria à Florence, Italie. Wikimedia Commons/Ettore Timi/CC

9. Japon — 125.000 étudiants, -11,7%

Rue de Tokyo, Japon. Pixabay/Cegoh

8. Chine — 167.295 étudiants, +75,2%

Quartier de Pudong, Shanghai, Chine. Pxhere

7. Canada — 190.000 étudiants, +78,8%

6. Russie — 226.431 étudiants, +53,2%

Un marché de Noël à Moscou, en Russie. Flickr/Danila Matveev

5. Allemagne — 228.756 étudiants, +13,9%

Mauerpark de Berlin, Allemagne. Wikimedia commons/Jbdrm

4. France — 239.000 étudiants, -8,1%

La cathédrale Notre-Dame de Paris, lors d'un spectacle son et lumière le 18 octobre 2018. REUTERS/Charles Platiau

3. Australie — 294.438 étudiants, +8,6%

Un couple pose devant l'opéra de Sydney en Australie sur lequel sont projetés des coquelicots commémorant le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, le 11 novembre 2018. REUTERS/David Gray

2. Royaume-Uni — 438.000 étudiants, +12,3%

Observatoire royal de Greenwich, Londres, Royaume-Uni. Wikimedia commons/Daniel Case

1. Etats-Unis — 907.251 étudiants, +32,5%

Accueil d'étudiants sud-américains à l'university de Stanford, Californie, Etats-Unis. Youtube/Stanford University

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 29 diplômes d'écoles de commerce les plus puissants du monde

VIDEO: Voici ce qu'il se passe lorsque quelqu'un meurt pendant un vol