Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les millennials sont la priorité de Pernod Ricard depuis 2 ans — et cette stratégie commence à porter ses fruits

Pernod Ricard a amélioré ses résultats annuels grâce au retour à la croissance de sa vodka Absolut et de son cognac Martell, tandis que sa stratégie d'innovation envers sa nouvelle clientèle commencer à payer.

Le numéro deux mondial des spiritueux a fait état d'une croissance organique de 3,6% au cours de son exercice décalé 2016-2017, clos le 30 juin, s'approchant de l'objectif de moyen terme de 4%-5% qu'il s'était fixé en juin 2015.

Le chiffre d’affaires pour l’exercice s’élève à 9 milliards d'euros et le résultat net part du groupe à 1,4 milliard d'euros.

L’innovation a généré un tiers de la croissance du chiffre d’affaires, indique le groupe dans un communiqué. L'entreprise française définit l'innovation comme le lancement de nouveaux produits ou des variantes de produits existants à l'instar de la vodka Absolut Lime ou Jameson Black Barrel.

Cette innovation cible notamment la nouvelle génération de consommateurs — les millenials. Depuis son arrivée à la présidence du groupe en 2015, Alexandre Ricard — petit-fils de Paul Ricard, le fondateur — regarde de près ces clients aux rapports complètement différents avec les vins et spiritueux, comme il le confirme dans les colonnes du Financial Times:

"Les millenials sont passés de la loyauté à une marque à la fidélité à un répertoire de marques, que nous appelons des moments de consommation. Ils ont une expérience numérique, ils aiment l'innovation et ils ont développé un goût pour de nouvelles variations. Ils voyagent beaucoup."

Les marques de Pernod Ricard —Ricard, Mumm, Ballantines, Absolut, Chivas, etc. — investissent donc massivement le numérique pour gagner en notoriété, à travers la publicité, une présence renforcée sur les réseaux sociaux ou leurs sites d'e-commerce. "Nous sommes passés de deux canaux "grande distribution" et "cafés-hôtels-restaurants" vers cinq canaux qui couvrent toutes les opportunités de vente au consommateur", expliquait Alexandre Ricard l'an dernier au Journal du Net.

Le groupe table sur une nouvelle accélération de ses performances opérationnelles pour l'exercice en cours.

Découvrir plus d'articles sur :