Publicité

Perseverance a prélevé un premier échantillon de roche sur Mars

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Perseverance a prélevé un premier échantillon de roche sur Mars
Un noyau de roche est visible à l'intérieur du tube d'échantillonnage du rover Perseverance, le 1er septembre 2021. © NASA/JPL-Caltech/ASU
Publicité

Le rover Perseverance de la NASA a foré une roche dans le cratère Jezero de Mars et en est ressorti avec un noyau de pierre extraterrestre de la taille d'un doigt. Pour confirmer sa prise, le rover a transmis jeudi 2 septembre aux contrôleurs de mission des photos montrant son tube de collecte d'échantillons rempli. "C'est un échantillon de pierre magnifiquement parfait, si je puis dire", a déclaré Adam Steltzner, ingénieur en chef du rover, sur Twitter.

La NASA espère que cet échantillon sera le premier d'une longue série — le rover transporte 43 tubes de ce type. Dans une dizaine d'années, l'agence prévoit d'envoyer un autre vaisseau spatial pour recueillir ces échantillons et les ramener sur Terre. Les scientifiques pensent que, s'ils parviennent à mettre la main sur les roches du cratère Jezero, ils pourraient trouver les premières preuves solides d'une vie extraterrestre ancienne.

À lire aussi — Le rover Perseverance a passé 100 jours sur Mars, voici ses plus belles photos

Le rover Perseverance a photographié ce rocher martien après en avoir prélevé un échantillon, le 1er septembre 2021.  NASA/JPL-Caltech

En effet, il y a plus de 3,5 milliards d'années, une rivière a débordé du bord de ce cratère et l'a rempli d'eau. Donc si Mars a un jour accueilli une vie microbienne, le lac Jezero serait l'endroit où en trouver des preuves. La rivière aurait transporté de l'argile et des minéraux dans le lac, où ces matériaux seraient tombés au fond, piégeant peut-être les microbes et les enchâssant sous forme de fossiles dans la pierre sédimentaire.

Pour avoir un premier aperçu de ce type de pierre, Perseverance a foré dans une autre roche le mois dernier. Mais son tube d'échantillonnage est revenu vide. Il y avait un trou dans la roche, mais aucun échantillon à trouver. Après quelques hésitations, les scientifiques et les ingénieurs de la NASA ont déterminé que la roche s'était simplement effritée en une fine poudre. Elle était trop poreuse et trop faible pour résister à la foreuse du rover.

Le rover a utilisé son bras de collecte d'échantillons pour tenter de forer une roche martienne, le 6 août 2021.  NASA/JPL-Caltech/ASU

Perseverance s'est donc dirigé vers le sud, vers un champ de roches qui semblaient plus résistantes. L'équipe de la NASA a choisi une roche, la surnommant "Rochette", et a demandé au rover de dépoussiérer l'endroit où il allait percer. Mercredi 1er septembre, le robot a fait sa deuxième tentative pour collecter un échantillon. Cette fois, le tube était plein.

Perseverance va maintenant passer un an et demi à parcourir le sol du cratère Jezero, à escalader l'ancien delta de la rivière et à forer de nouveaux échantillons au fur et à mesure de ses déplacements.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — On en sait un peu plus sur la présence de méthane sur Mars

Découvrir plus d'articles sur :