Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Peut-on nettoyer son masque en tissu sans machine ? 5 méthodes de lavage à la main passées au crible


Les masques en tissu ont l'avantage de pouvoir être réutilisés, mais à condition de les laver correctement. © Ekkachai Tisomboon/EyeEm/Getty Images

Déconfinement oblige, le masque est devenu un accessoire quasi indispensable puisque qu'il est désormais obligatoire dans les transports en commun et recommandé dans les lieux publics. Progressivement, les villes équipent leurs habitants de masques de protection, souvent en tissu réutilisable. Leur durée d'utilisation est de 4 heures maximum, et il faut ensuite les laver et les sécher consciencieusement pour ne pas risquer de remettre un masque potentiellement contaminé avec des gouttelettes de Covid-19. Qu'il soit fabriqué à la maison ou fourni par les collectivités locales, le masque en tissu lavable doit être désinfecté de la même façon.

L'association française de normalisation (AFNOR) et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommandent de le passer à la machine à laver pendant au moins 30 minutes à 60 degrés, puis de le sécher, moins de deux heures après la fin du cycle, au sèche-linge ou à l'air libre. Mais tout le monde ne possède pas de machine à laver chez soi, ou de laverie à proximité, et de nombreux Français cherchent une solution alternative. Alors existe-t-il un moyen de laver son masque à la main en toute sécurité ? Business Insider France fait le point.

La méthode de la vapeur d'eau au dessus d'une casserole marche-t-elle vraiment ?

Pixabay

Ces dernières semaines, une méthode de "désinfection rapide et efficace" des masques a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux : il suffirait de faire bouillir un verre d'eau dans une casserole et de suspendre le masque au dessus à l'aide d'une fourchette ou d'une baguette pendant 15 secondes pour que la vapeur d'eau le désinfecte. Mais cette méthode est-elle réellement efficace ? Non, et elle serait même contre-productive selon les experts.

Sylvie Raspaud, cheffe du service de pharmacie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), a en effet expliqué à l'AFP que "la vapeur ne lave pas, au contraire elle fixe les résidus sur les surfaces". Philippe Cinquin, professeur en santé publique au CHU de Grenoble et directeur du laboratoire TIMC, juge lui le protocole "dangereux" et trouve la durée d'exposition du masque à la vapeur "excessivement courte", comme il l'a déclaré à l'AFP.

Pour Hugues Aumaître, chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital de Perpignan, cette méthode maison est du même ressort d'autres pratiques prétendument anti Covid-19 qui ont circulé sur les réseaux sociaux : "c'est comme boire du thé ou inspirer du détergent". En résumé, cela ne sert à rien, et peut même s'avérer dangereux.

A lire aussi Avez-vous vraiment besoin de gel hydroalcoolique pour vous laver les mains ?

En plus de ne pas être efficace, cette méthode de la casserole, partagée des milliers de fois sur Facebook et WhatsApp, induit en erreur sur un autre sujet. La publication Facebook indique que la technique de nettoyage fonctionne aussi bien pour les masques en tissu que pour les masques chirurgicaux et FFP2, alors même que ces derniers sont à usage uniques et doivent être jetés immédiatement après les avoir portés. Comme toujours, il faut être prudent et ne pas croire tout ce qui est écrit sur les réseaux.

Peut-on laver son masque en tissu en le mettant au four à micro-ondes ?

Mike Marquez/Unsplash

Puisque l'on sait que le nouveau coronavirus perd sa charge infectieuse après environ une heure d'exposition au dessus de 56 degrés, de nombreuses personnes se sont demandées si mettre un masque au four à micro-ondes ne permettrait pas de le désinfecter. Sur le papier, le raisonnement tient la route, mais en pratique, c'est une très mauvaise idée. L'AFNOR rappelle d'ailleurs qu'il n'est pas recommandé de nettoyer son masque à l'aide d'un four à micro-ondes.

Tout d'abord, certains masques sont susceptibles de contenir des parties métalliques. Les mettre au micro-onde risquerait d'engendrer des accidents domestiques. De plus, il est très difficile de contrôler la température exacte diffusée à l'intérieur d'un micro-ondes, et l'efficacité de ce type d'ondes sur la charge infectieuse du virus n'a pas été prouvée. Enfin, cette méthode risquerait d'endommager les fibres du masque, et donc de le rendre inutilisable.

Mettre son masque au congélateur permet-il de 'tuer' le virus ?

Dev Benjamin/Unsplash

Certains pensent qu'en mettant un masque au congélateur, le froid va permettre de "tuer" le virus. Pourtant, c'est tout le contraire : le Covid-19 résiste au froid, et la congélation permet même de le conserver plus longtemps.

"Il faut arrêter avec le congélateur. Des virus ont perduré des centaines de milliers d’années en étant gelés. Donc à moins de vouloir figer les choses et de conserver le virus pour les futures générations, il ne faut surtout pas y mettre ses vêtements" (ou son masque), a rappelé Gilles Pialoux, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon, à CheckNews en mars dernier.

Peut-on désinfecter son masque en le mettant en quarantaine, sans y toucher ?

Bàra Buri/Unsplash

On entend beaucoup dire que le nouveau coronavirus ne survivrait pas plus de quelques heures à l'air libre. On pourrait donc logiquement croire qu'il suffirait de laisser son masque usagé en quarantaine le temps que la charge virale disparaisse d'elle-même. Mais la durée de vie du Covid-19 n'est pas égale selon le type de surface, et selon les quantités de micro gouttelettes qui s'y trouvent, la mise en quarantaine d'un textile contaminé n'est pas une science exacte. Interrogé par LCI à ce sujet, le président de la Société française d'hygiène hospitalière (SF2H) Bruno Grandbastien a ainsi répondu que cette méthode "n'est pas très fiable".

D'autant plus que des chercheurs américains ont observé en avril la présence du coronavirus à l'extérieur d'un masque sept jours après sa contamination. La méthode de la quarantaine n'est donc pas recommandable, mieux vaut prévoir un vrai lavage en machine.

Alors existe-t-il une autre méthode de lavage à la main efficace pour les masques en tissu ?

Vera Davidova/Unsplash

La seule méthode réellement efficace, et la plus rapide, reste de laver son masque en machine à 60 degrés pendant 30 minutes. Mais pour ceux qui n'en aurait vraiment pas la possibilité, il existe une autre technique, plus chronophage et moins efficace, pour laver son masque à la main. C'est Sylvie Raspaud, la cheffe du service de pharmacie de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, qui l'a détaillée à l'AFP. La méthode consiste en trois étapes :

  •  "un nettoyage brassage dans un évier avec détergent (savon, produit vaisselle, lessive pour lavage à main)" afin d’éliminer "toutes les souillures qui viennent du visage, de la bouche et du nez", mais sans brossage "pour ne pas abîmer les fibres de tissu" ;
  • "un trempage dans une eau chaude à 60°C pendant 30 minutes (difficile à réaliser sans thermomètre : il est possible de faire tremper le masque dans une casserole sur une plaque de cuisson dans de l’eau frémissante)"
  • Et enfin, "un rinçage s’apparentant à un bon lavage de mains". Mais elle a précisé à l'AFP que le rinçage n'inactivera pas complètement le virus si la contamination du masque est importante.

A lire aussi — Comment fabriquer un masque chez soi ? Tissu, taille, norme Afnor... Nos conseils pour une protection efficace

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :