Publicité

Philipp Morris International cessera de vendre des Marlboro au Royaume-Uni d'ici 10 ans

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Philipp Morris International cessera de vendre des Marlboro au Royaume-Uni d'ici 10 ans
© Igor Golovniov/SOPA Images/LightRocket via Getty Images
Publicité

Le PDG de Philip Morris International, le fabricant des cigarettes Marlboro à l'étranger, a déclaré que son entreprise cessera de vendre des cigarettes au Royaume-Uni d'ici dix ans. Le PDG Jacek Olczak a déclaré au Mail on Sunday que cette décision s'inscrit dans le cadre de l'objectif de l'entreprise de devenir non-fumeur et de contribuer à mettre fin à l'utilisation des cigarettes traditionnelles.

Jacek Olczak a également appelé le gouvernement britannique à interdire les cigarettes d'ici dix ans, en les comparant aux voitures à essence, dont la vente sera interdite dans le pays à partir de 2030, selon le Telegraph. "Nous pouvons voir le monde sans cigarettes. Et en fait, plus tôt cela se produit, mieux ce sera pour tout le monde", a-t-il déclaré. "Avec la bonne réglementation et les bonnes informations, cela peut arriver dans 10 ans dans certains pays. Et vous pouvez résoudre le problème une fois pour toutes."

À lire aussi — La cigarette électronique aurait eu le même effet qu'une exposition à des gaz toxiques sur les vapoteurs malades aux États-Unis

Philip Morris International veut devenir une entreprise 'sans fumée'

Philip Morris International est distinct de Philip Morris USA, qui fabrique les cigarettes Marlboro aux États-Unis et qui est une division du groupe américain de tabac Altria. Elle s'est séparée de Philip Morris USA en 2008 et a récemment annoncé son intention de se transformer en une entreprise sans fumée, ainsi que son intention d'acheter la société pharmaceutique britannique Vectura Group, qui fabrique des inhalateurs pour l'asthme.

Les groupes de lutte contre le tabagisme au Royaume-Uni ont critiqué cette décision, accusant les fabricants de tabac de tenter de se positionner comme anti-tabac tout en continuant à vendre des cigarettes, selon The Guardian. Le tabagisme tue plus de huit millions de personnes dans le monde chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Version originale : Kelsey Vlamis/Insider

À lire aussi — Les ventes de tabac ont rapporté 15 Mds€ de taxes à l’État — et c'est autant que les carburants

Découvrir plus d'articles sur :