Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les militants pro-FN travestissent Macron en Marie-Antoinette — voici l’histoire de ce photomontage né sur un forum étranger

Les militants pro-FN travestissent Macron en Marie-Antoinette — voici l’histoire de ce photomontage né sur un forum étranger
© Capture d'écran du Facebook "Front memetique"

Un photomontage de la tête d'Emmanuel Macron sur le corps de Marie-Antoinette circule sur les réseaux sociaux depuis les résultats du premier tour de l'élection présidentielle dimanche 23 avril dernier.

Cette image est l'un des mèmes — une image identifiable créée pour être reprise, modifiée et partagée massivement en ligne — lancés par des militants d'extrême-droite pour décrédibiliser le candidat du mouvement En Marche, arrivé en tête du premier tour avec 24,01% des suffrages exprimés. La candidate du Front national, Marine Le Pen, est arrivée deuxième avec 21,30%.

La propagation de cet élément visuel est un parfait exemple de la manière dont les mèmes politiques émanant de l'extrême-droite se propagent en ligne.

Voici le chemin qu'a fait ce photomontage.

Emmanuel Macron comparé à Marie-Antoinette par des opposants politiques

Depuis 2014, alors qu'il était ministre de l'économie de François Hollande, Emmanuel Macron est régulièrement comparé à la reine d'Autriche et la célèbre phrase qu'on lui attribue à tort ("qu'ils mangent de la brioche").

Des opposants politiques de tous bords se fendent de tweets de comparaisons à chacune de ses phrases controversées. Par exemple lorsqu'Emmanuel Macron a déclaré en mai 2016 à un passant que "la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler".

Capture d'écran de tweets de Gérard Filoche (PS) en mai 2016
UPR

Cette comparaison a été récemment pointée du doigt par un internaute anglophone pro-FN sur le site 4chan

Capture d'écran 4chan

Cet internaute y explique qu'il ne "sert à rien de créer des mèmes pro-Le Pen" car ils ne "feront pas basculer l'élection". A la place, il affirme qu'il faut plutôt "s'appliquer à émasculer Emmanuel Macron en le reliant à Marie-Antoinette". Et de donner un "exemple de mème" très précis : photoshopper le visage d'Emmanuel Macron sur le corps de Marie-Antoinette, ajouter une citation de Macron, puis une image des attentats de Paris ou de Nice. "La clé, c'est de ne même pas mentionner le nom de Marine Le Pen", précise l'internaute.

Ce message est copié et partagé sur le sous-forum "Au nom du peuple" sur le réseau social Reddit

Capture d'écran d'un post sur Reddit/r/Le_Pen datant du 26 avril 2017

Le post est intitulé "les stratégies des Anonymous dans la guerre des mèmes".

Un photomontage commence à voir le jour, mais sa diffusion n'est pas coordonnée.

Capture d'écran Twitter

Une autre version du photomontage est diffusée sur Twitter par plusieurs comptes qui mentionnent d'autres compte pro-FN

Capture d'écran Twitter

Ce mème reprend tous les codes énoncés dans le message posté en anglais sur 4chan.

Capture d'écran Twitter

Au même moment, le groupe Facebook "Front Memetique" commence à partager le montage

Capture d'écran du post du "Front memetique" publié le 25 avril 2016

Une quinzaine de mèmes est publiée en quelques heures.

Capture d'écran du post du "Front memetique"

L'image sans texte (appelée "template") est également partagée sur le Discord intitulé "La Taverne des Patriotes".

Discord

C'est un serveur de messagerie vocal et écrit sur lequel quelques centaines de militants pro-FN discutent et s'organisent. Un onglet y est réservé à la propagation de "mèmes patriotes", c'est-à-dire des mèmes pro Front national.

Ce "template" permet à n'importe qui de réutiliser l'image pour apposer le texte qu'il ou elle souhaite.

Capture d'écran Twitter

Le site "meme generator", connu des aficionados des mèmes, permet de rajouter facilement du texte sur une image, en conservant la même police et taille d'écriture.

Le mème devient ainsi encore plus viral, quitte à perdre de vue la comparaison de départ.

Discord
Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :