Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Ces images de files d’attente montrent à quel point c’était important pour certains électeurs de voter

Ces images de files d’attente montrent à quel point c’était important pour certains électeurs de voter
© REUTERS/Luke MacGregor

Environ 1,3 million de Français sont inscrits sur les listes consulaires à l'étranger. Ils représentent 2% de la totalité des électeurs français.

A Londres, à Berlin ou encore à Montréal, les Français de l'étranger ont dû attendre longtemps pour voter pour ce premier tour de la présidentielle, ce dimanche 23 avril 2017.

Ces longues files d'attente s'expliquent par le fait que dans certaines villes à l'étranger, les bureaux de vote mis à la disposition des électeurs français étaient très peu nombreux.

Au Canada, 57.762 électeurs français sont inscrits pour cette présidentielle. A Montréal, l'une des principales villes francophones du Canada, les files d'attente étaient impressionnantes et certains ont attendu plusieurs heures pour pouvoir voter.

REUTERS/Luke MacGregor

A Londres, il y avait 42 bureaux de vote ouverts pour les expatriés français dont le lycée français Charles de Gaulle.

File d'attente devant le lycée français Charles de Gaulle, à Londres, le dimanche 23 avril 2017. REUTERS/Luke MacGregor.

Des centaines d'expatriés français ont aussi fait la queue devant le consulat français à Berlin.

REUTERS/Pawel Kopczynski

A Bruxelles, environ 91.000 Français étaient appelés à voter.

Découvrir plus d'articles sur :