Comme ces vieux ordinateurs, MySpace a mis des millions de chansons à la poubelle. PxHere

Avant l'avènement de Facebook, il était le réseau social numéro un. Au sommet de sa gloire, en 2006, il comptait 100 millions d'utilisateurs, et était le site web le plus visité aux Etats-Unis, devant Google. En 2019, MySpace n'est plus que l'ombre de lui-même. Mais dans les années 2000, le site a notamment permis à de nombreux musiciens de partager leurs chansons avec le monde entier et de faire émerger des artistes tels qu'Arctic Monkeys, Lily Allen ou Kate Nash. Le catalogue ainsi amassé est peut-être le seul héritage laissé par ce réseau social. Sauf qu'il a entièrement disparu.

En effet, le site a migré vers de nouveaux serveurs, effaçant au passage toutes les chansons mises en ligne entre 2003 en 2015. Cela représente 50 millions de chansons, provenant de 14 millions d'utilisateurs, selon Deadline. "A cause d'une migration de serveurs, les photos, vidéos, et fichiers audio que vous avez mis en ligne il y a plus de trois ans pourraient ne plus être disponibles sur MySpace", a annoncé l'entreprise dans un communiqué repris par BBC News. "Nous nous excusons pour cet inconvénient."

L'entreprise reste assez vague sur les raisons de cette perte de données. Mais selon certains critiques, elle pourrait ne pas être accidentelle. MySpace effaçant volontairement ces fichiers pour faire des économies. Andy Baio, ancien directeur technique de Kickstarter, écrit sur Twitter : "Je suis très sceptique sur l'aspect accidentel. L'incompétence flagrante peut être mauvaise pour les relations publiques, mais ça reste mieux que de dire 'on ne veut pas faire l'effort et payer le coût de transférer et héberger 50 millions de vieux MP3'."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Google commencera à supprimer les comptes et les pages Google+ le 2 avril

Ce sac à dos connecté va faciliter la vie des cyclistes