Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Plus vous tarderez à répondre à une question, plus vous serez perçu comme un menteur, selon une étude

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Plus vous tarderez à répondre à une question, plus vous serez perçu comme un menteur, selon une étude
L'homme aurait tendance à interpréter le délai entre une question et la réponse d'une personne comme le temps de fabrication d'un mensonge. © Tim Gouw/Unsplash

"Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler". Vous connaissez sans doute la formule. Ce calcul ne serait pourtant pas toujours avantageux. En entretien d'embauche, en garde à vue... peu importe la situation : pour paraître sincère, mieux vaut répliquer du tac au tac. Car plus vous mettrez de temps à répondre à une question, plus vous serez perçu comme un menteur par votre interlocuteur. C'est la conclusion d'une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, relayée par The Guardian.

Des psychologues ont réalisé 14 expériences impliquant 7 500 personnes aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France pour dresser ce constat : les gens ont tendance à interpréter le délai entre une question et la réponse d'une personne comme le temps de fabrication d'un mensonge. Voici comment les chercheurs ont procédé : après l'écoute d'un extrait audio ou le visionnage d'une vidéo mettant en scène une personne répondant à une question simple, les participants à l'étude devaient évaluer la sincérité de la réponse — qui pouvait être immédiate comme venir 10 secondes après la question.

À lire aussi — 9 façons de paraître plus confiant lors d'une visioconférence

Un effet psychologique 'omniprésent et robuste'

The Guardian prend l'exemple d'une mise en scène dans lequel un acteur est accusé par la police d'avoir volé de l'argent. Dans un cas, l'acteur nie immédiatement. Dans l'autre, au bout de 5 secondes seulement. Résultat : les 562 participants de l'étude pensent que l'acteur ment dans 73 % des cas lorsqu'il tarde à répondre, contre 40 % lorsque sa réponse est immédiate... Cet effet psychologique "omniprésent et robuste" se vérifie dans l'ensemble des expériences menées pour l'étude, assure son auteur principal, Ignazio Ziano, au Guardian.

"Ce n'est qu'après de nombreuses expériences que nous avons identifié des situations dans lesquelles cet effet est plus faible", poursuit-il. En effet, lorsque la réponse est socialement indésirable — le fait d'avouer une faute, par exemple—, le délai avant de répondre n'aurait pas d'influence sur la perception des interlocuteurs. "Cela a un coût pour vous, donc ce sera interprété comme quelque chose de sincère", explique Ignazio Ziano.

Pas de panique, toutefois, si vous aimez prendre un temps de réflexion avant répondre à une question. Votre délai de réponse ne sera pas la seule donnée à influencer la perception de votre interlocuteur : le regard, le langage corporel, le ton employé et le vocabulaire utilisé peuvent également concourir (ou nuire) à l'impression de sincérité que vous dégagerez.

À lire aussi — Ces 5 façons de gérer votre anxiété ne font qu'amplifier votre stress

Découvrir plus d'articles sur :