Emmanuel Macron à Station F, le 9 octobre2018. Ludovic Marin/Pool via Reuters

Emmanuel Macron, "président des riches"? Les riches toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres? Selon les calculs de l'Institut des politiques publiques (IPP), révélés par Les Echos, les classes moyennes et les ménages les plus fortunés sont les grands gagnants de la politique fiscale d'Emmanuel Macron. A contrario, les ménages modestes et les retraités aisés sont les plus pénalisés à cause du quasi-gel des prestations et des pensions.

Selon les économistes de l'IPP, qui tiennent compte des mesures proposées dans le projet de budget pour 2019, la baisse de la taxe d'habitation produit l'effet le plus massif (ainsi que la baisse des cotisations salariales), pour le portefeuille des classes moyennes. Cela compense la hausse de fiscalité énergétique et le gel des prestations sociales. Quant aux plus riches, ils ont largement bénéficié de la réforme de la fiscalité du capital.

Les retraités aisés sont les plus pénalisés

Seulement, les 20 % les plus modestes apparaissent comme les perdants de cette politique fiscale, constate le quotidien économique. En cause: la très faible revalorisation des prestations sociales (hors RSA) et des retraites alors que l'inflation repart à la hausse. A cela s’ajoute la hausse de la fiscalité du tabac et de la fiscalité verte qui concernent tout le monde. Les grands perdants sont finalement les retraités figurant parmi les 20 % de Français les plus aisés car, d'après l'IPP, ces foyers perdent jusqu'à 3 % de revenu disponible en deux ans.

>> A lire aussi - Et pendant ce temps-là, Monaco se porte comme un charme

Interpellé sur cette évaluation par Les Echos, l'ex-rapporteur du budget à l'Assemblée, Valérie Rabault (PS), a dénoncé la montée en puissance de la fiscalité écologique. Quant à Eric Woerth, le président LR de la commission des Finances à l'Assemblée, il a critiqué un "budget illisible pour les Français » et notamment les « transferts entre catégories de population".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les gains réalisés en bitcoin pourraient être beaucoup moins taxés — mais ce ne sera pas forcément suffisant pour rendre la fiscalité française attractive

VIDEO: Il y a des chances pour que vous maltraitiez votre poêle anti-adhésive — voici comment y remédier