Postmates vient de boucler une levée de fonds de 300 M$ qui propulse la startup de livraison à la demande dans le club des licornes

Bastian Lehmann, cofondateur et DG de Postmates. Postmates

La startup américaine de livraison à la demande Postmates a annoncé avoir bouclé une levée de fonds de 300 millions de dollars auprès de Tiger Global Management. Sa valorisation dépasserait désormais le milliard de dollars, d'après des estimations du magazine Fortune, cité par L'Usine Digitale, et place l'entreprise de San Francisco en orbite pour une introduction en Bourse en 2019

Fondé en mars 2011 par Bastian Lehmann, Sam Street et Sean Plaice à San Francisco, Postmates permet à ses utilisateurs de se faire livrer des produits de distributeurs variés par des coursiers à vélo — comme Glovo en Europe. 

Cette dernière levée de fonds, en Série E, porte à 578 millions de dollars le montant total levé par Postmates depuis sa création, selon les données de Crunchbase.  Le dernier tour de table connu remonte à septembre 2016, où Postmates avait levé 140 millions de dollars sur une valorisation de 460 millions de dollars.

"Nous n'avions pas prévu de lever de capital additionnel", a confié le DG de Postmates Bastian Lehmann à Fortune, et ce serait le fonds d'investissement Capital Global qui les aurait approchés et "dit qu'il était temps de mettre plus de carburant dans la machine."

Présent dans 400 villes aux Etats-Unis et à Mexico City, Postmates affirme être rentable dans 90% des villes. La plateforme tire son chiffre d'affaires d'une commission de 1,99$ par livraison ou d'un abonnement à des livraisons illimitées à 9,99$ par mois (réduit à 7,99$ par mois pour un engagement de 12 mois).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 9 métiers dans lesquels les cadres ont vu leur salaire le plus augmenter en 2018

VIDEO: Voici un conseil que l'acteur Alec Baldwin donnerait au jeune qu'il était à 20 ans