Parler devant un auditoire peut être intimidant, mais donner une conférence TED est particulièrement stressant. Un large éventail de conférenciers fascinants, engageants, compétents et talentueux sont montés sur scène, ce qui peut mettre la pression sur les conférenciers débutants. Evidemment, cela peut sembler assez angoissant de passer sur la scène TED.

Il y a beaucoup d'astuces que vous pouvez essayer afin de surmonter le stress de prendre la parole devant un groupe de personnes. Vous pouvez, par exemple, essayer d'adopter une posture de pouvoir. Tenez vous simplement debout, les jambes écartées, les bras sur le côté et le dos droit - la pose est en fait efficace pour augmenter votre taux de testostérone. Cette astuce est utile dans les situations où vous pourriez vous sentir un peu nerveux ou stressé car la testostérone peut vous aider à vous sentir plus puissant, plus sûr de vous, prêt à faire face à la critique, et mieux à même de vous présenter.

Pour prendre la parole en public, pensez à cette astuce simple utilisée par les coachs des conférences TED

Les curateurs des conférences TED rassurent souvent leurs conférenciers par une simple phrase : "Tout le monde ici est de votre côté." Strelka Institute for Media, Architecture and Design/flickr

Il existe aussi d'autres techniques. S'entraîner plusieurs fois à réciter le même discours, méditer régulièrement et visualiser sont des conseils populaires faits à ceux qui ne sont pas les plus à l'aise à l'idée de parler en public et d'aller sur scène. En fin de compte, tous ces conseils ne supprimeront pas vos peurs. Ils peuvent calmer vos nerfs, mais votre peur ne disparaîtra pas complètement - au final, vous devez trouver un moyen de gérer votre peur si vous voulez avoir l'air détendu sur scène.

"Tout le monde, ici, est de ton côté"

C'est pourquoi d'autres techniques sont employées chez TED, selon Quartz. Ceux qui programment les conférences rassurent souvent les speakers par une simple phrase : "Tout le monde ici est de ton côté". C'est une technique plutôt astucieuse car elle s'attaque à la cause principale de l'anxiété et elle peut être transférée à n'importe quelle situation. Jacqueline Hulleman, coach, a déclaré à Business Insider que l'anxiété liée à la parole est avant tout une peur sociale.

"C'est à cause du risque d'être rejeté, que les gens découvrent quelque chose de négatif à votre sujet et que vous n'apparteniez plus au groupe", a-t-elle expliqué.

De nombreux conférenciers chevronnés et talentueux ont donné des conférences TED, ce qui peut donner l'impression aux nouveaux conférenciers de devoir atteindre un certain niveau. Ryan Lash/TED

Ruud Van Den Berg, coach, a également déclaré à Business Insider que, parfois, les intervenants craignent que les gens découvrent qu'ils ne sont pas assez compétents. "Peut-être pensez-vous que les gens découvriront que vous n'êtes pas assez bon, que vous ne savez pas tout sur un sujet et qu'ils verront clair en vous", a-t-il expliqué.

Voilà donc exactement les craintes que TED tente de dissiper. Vous pouvez facilement utiliser cette technique vous-même, en appliquant une certaine logique.

Si vous faîtes des déplacements en qualité de conférencier, il y aura souvent des membres de l'auditoire qui se seront donné beaucoup de mal pour vous entendre parler. Peut-être qu'ils ont dû faire un long voyage, ou qu'ils ont acheté un billet coûteux, ou du moins, qu'ils voudront passer un peu de leur temps avec vous. Vous devriez alors principalement vous assurer d'avoir quelque chose d'intéressant à dire et essayer d'être un excellent speaker - et les membres de votre auditoire le veulent tout autant que vous. En bref, vous devriez considérer votre public comme vos alliés.

Cherchez un visage amical

Vous trouvez l'expérience toujours un peu trop éprouvante ? Le programmateur de TED Chris Anderson a dit à Quartz qu'il peut être utile de se tourner vers des visages amicaux dans le public. "Si vous pouvez en trouver trois ou quatre dans différentes parties de l'auditoire, dit-il, adressez-vous à eux en déplaçant votre regard de l'un à l'autre, à tour de rôle. Vous serez ainsi connecté à tout l'auditoire et les encouragements que vous recevrez de ces visages vous apporteront calme et confiance."

Le public comprend les orateurs nerveux, surtout si l'orateur peut reconnaître sa nervosité.TED Conference/Flickr

Même si vous faites une erreur, si vous bégayez, ou si le fait d'être nerveux vous empêche de sortir vos mots, cela n'a pas d'importance, selon Chris Anderson. "Le public comprend la nervosité des orateurs, surtout si l'orateur trouve un moyen de le reconnaître", a-t-il poursuivi. "Si vous bégayez un peu dans vos remarques d'ouverture, c'est bien de dire : 'oups, désolé, je suis un peu nerveux'."

Version originale : Business Insider / Lisa Boerop et Ruqayyah Moynihan

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le pape vient de prononcer un discours inspirant à TED — et lance un avertissement aux puissants de ce monde