Publicité

Pourquoi apprendre à vos enfants à donner de l'argent les rendra plus heureux

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Pourquoi apprendre à vos enfants à donner de l'argent les rendra plus heureux
S'investir financièrement dans un voyage serait par exemple plus utile qu'augmenter leur argent de poche. © Getty Images
Publicité

Quand nous sommes jeunes, nos parents et nos responsables nous disent souvent qu'il faut être raisonnable avec l'argent. Si certains affirment que l'on ne peut se faire une idée de l'argent seulement lorsque l'on commence à s'en occuper soi-même, on nous apprend généralement à toujours avoir un peu d'argent de côté.

Cependant, une étude menée par l'université d'Arizona suggère que ce n'est pas la leçon sur l'argent la plus importante que nous devrions transmettre à nos enfants. Selon l'étude, publiée dans le Journal of Family and Economic Issues, gagner et économiser de l'argent n'est pas aussi important que d'impliquer vos enfants dans des activités de collecte de fonds dès le plus jeune âge. Le rapport indique que la socialisation familiale n'influence pas seulement notre propre générosité en termes de quantité de dons ; il y aussi une corrélation entre ce comportement appris et le bien-être personnel de l'enfant.

À lire aussi — On vous présente PowerZ, le jeu éducatif français où vos enfants apprennent devant leur écran

Le désir d'être utile

En interrogeant des participants de trois générations différentes, la chercheuse Ashley B. LeBaron a examiné comment les enfants apprennent à faire des dons et comment les attitudes à l'égard de ces activités sont transmises de génération en génération. Bien que les répondants n'aient pas été interrogés directement sur des activités philanthropiques, la majorité d'entre eux ont indiqué que cet aspect constituait une part importante de leur éducation et de leur formation financière.

Les participants à l'étude ont décrit diverses motivations expliquant pourquoi ils considéraient la philanthropie comme un élément important de l'éducation de leurs enfants. Outre les raisons religieuses, de nombreux parents ont également cité le désir d'être utile comme motivation, ainsi que la volonté de rendre quelque chose à la société.

L'étude a identifié trois thèmes particulièrement communs avec les types de dons, le premier et le plus populaire étant les dons aux organisations religieuses ou caritatives. De nombreux participants à l'étude ont également encouragé leurs enfants à faire des dons directement aux personnes dans le besoin.

Certaines des personnes interrogées ont expliqué qu'elles faisaient tout leur possible pour que leurs enfants participent à ces activités dans le cadre d'une expérience d'apprentissage expérimentale, afin qu'ils puissent comprendre les effets directs de la charité.

Cela dit, l'étude suggère que la façon la plus populaire de faire des dons est au sein de sa propre famille. Faire des sacrifices financiers pour les enfants, par exemple sous la forme de voyages ou de cours de musique privés, leur apprend à accorder de l'importance à des expériences moins matérielles que la possession directe d'argent ou d'autres biens.

À lire aussi — Nous perdons trop d'occasions d'être heureux dans une journée selon une professeure à Harvard

La générosité rend les gens heureux

Selon la chercheuse, apprendre à faire des dons est important pour plusieurs raisons. Il y a l'argument selon lequel les enfants peuvent apprendre les bases du commerce et de l'épargne : "Si un certain pourcentage de votre argent est consacré aux dons, c'est le début d'un budget", a déclaré Ashley B. LeBaron.

La scientifique a expliqué que les tendances philanthropiques aident également les gens à atteindre le bonheur personnel. "Les personnes généreuses ont tendance à être plus heureuses et à avoir des relations plus saines, ce qui influence non seulement les finances des enfants, mais aussi certains aspects de leur santé et de leur bien-être." L'étude a également montré que les parents devraient faire preuve de générosité envers leurs enfants également, afin de servir de modèles.

Il y a d'autres choses que les parents peuvent faire, comme faire participer leurs enfants à des causes caritatives de manière plus "concrète". Ashley B. LeBaron suggère que les personnes occupant des fonctions éducatives mettent davantage l'accent sur l'enseignement de la générosité. Selon la chercheuse, l'école devrait être un lieu où les enfants peuvent apprendre non seulement la planification budgétaire, mais aussi la philanthropie.

Version originale : Business Insider Deutschland / Marie-Sophie Röder

À lire aussi — Comment gérer sa déception quand un job de rêve vire au cauchemar

Découvrir plus d'articles sur :