Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Pourquoi des entreprises comme Goldman Sachs, Apple et Facebook disposaient déjà de masques N95 dont elles font don désormais

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Ces masques sont capables de filtrer au moins 95% des particules présentes dans l'air. © Business Insider US

De grandes entreprises comme Facebook, Apple et Goldman Sachs ont fait don de masques aux soignants, dans un contexte de pénurie, ont rapporté plusieurs agences de presse. Facebook a ainsi fait don de 72 000 masques de sa réserve d'urgence, selon Reuters. Mardi 24 mars, le vice-président d'Apple, Mike Pence, a déclaré lors d'une conférence de presse, que l'entreprise faisait don de 9 millions de masques. Et la semaine dernière, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo a annoncé que Goldman Sachs avait fait don de 100 000 masques à son État, selon CNN.

Leslie Shribman, porte-parole de Goldman Sachs, a déclaré à Business Insider US dans un mail, que la société faisait don de 100 000 masques N95 à la fois à New York et au New Jersey. En outre, la société fera également don de 50 000 N95 au NHS ( "National Health Service" ou Service de santé public) au Royaume-Uni. Elle a également déclaré que la banque d'investissement collaborait avec des hôpitaux dans des États comme la Californie et l'Utah pour envoyer des masques "en fonction des endroits où les besoins sont les plus urgents". Les masques N95 sont un élément important de l'équipement de protection utilisé par les soignants confrontés au Covid-19. Selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies américains, ces masques sont capables de filtrer au moins 95% des particules présentes dans l'air.

Les grandes entreprises ont stocké des masques de protection en 2009

Ces organisations disposaient de ces masques pour protéger leurs employés contre d'autres menaces, telles que les feux de forêt. "Pour aider, Facebook a fait don de notre réserve d'urgence de 720 000 masques que nous avions achetés au cas où les feux de forêt continueraient", a déclaré Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, dans un post sur le réseau social.

Health workers urgently need more protective gear. To help, Facebook donated our emergency reserve of 720,000 masks that...

Posted by Mark Zuckerberg on Sunday, March 22, 2020

En outre, Regina Phelps, présidente de Emergency Management and Safety Solutions, a déclaré au Wall Street Journal (WSJ) que certaines institutions financières avaient commencé à rassembler des masques il y a 15 ans, à la suite de l'épidémie de grippe aviaire en Chine. On pensait que les masques faciaux pouvaient protéger les gens contre les maladies respiratoires. Les entreprises ont continué à stocker ces matériaux en 2009, au moment de la pandémie de grippe porcine. Un porte-parole de Goldman Sachs a déclaré au WSJ que les masques de la société "ont été achetés à la suite d'épidémies précédentes".

"Apple s'est rendu dans ses entrepôts et fait don de 9 millions de masques N95 à des établissements de santé dans tout le pays et à la réserve nationale", a déclaré Mike Pence. Dans un mail envoyé à CleanTechnica, Elon Musk, le PDG de Tesla, a également déclaré qu'il ferait don de 250 000 masques N95. D'autres organisations comme Nasdaq Inc. et Mastercard se sont également engagées à donner des masques, a fait savoir le Wall Street Journal. Facebook et Apple n'ont pas répondu immédiatement à la demande de commentaires de Business Insider US.

Les soignants et les experts de tout le territoire américain ont déclaré qu'il y avait une pénurie d'équipements de protection individuelle nécessaires pour aider les médecins et les infirmières à lutter contre l'épidémie due au coronavirus. Les États-Unis comptent plus de 54 000 cas de Covid-19 avec au moins 700 décès.

En France, ce sont les géants du luxe, LVMH et Kering, qui organisent et financent la livraison de masque pour le personnel médical, en pleine pénurie. Le nombre de morts dû au Covid-19 dépasse désormais le seuil de 1000 personnes dans le pays.

Version originale : Sarah Al-Arshani / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

À lire aussi - LVMH va fabriquer du gel hydroalcoolique pour les hôpitaux afin de les soutenir dans leur lutte contre le coronavirus