Un des premiers investisseurs américains d'Algolia explique qu'un atout des fondateurs l'a poussé à financer la startup

Julien Lemoine et Nicolas Dessaigne, fondateurs d'Algolia. Algolia.

Les investisseurs aiment plusieurs choses lorsqu'ils choisissent de financer une startup: un potentiel de marché qui se chiffre en milliards de dollars, une croissance  fulgurante (en forme de "crosse de hockey"), une équipe prometteuse...

Mais il y a aussi des critères plus subjectifs qui peuvent entrer en jeu. 

L'un des premiers investisseurs américains d'Algolia, qui a bouclé un tour de table de 53 millions de dollars en juin, a livré ce qui l'avait marqué au moment de miser sur la startup française, qu'il a soutenu à trois reprises.

Jason Lemkin a dit qu'il investit seulement s'il considère que les fondateur sont "meilleurs" que lui. Et il pense cela de Nicolas Dessaigne, le DG et cofondateur d'Algolia, relève CB Insights.

Précédemment chez Storm Ventures, Jason Lemkin a fondé le Saastr Fund, un fonds de capital-risque doté de 90 millions de dollars qui investit exclusivement dans les startups B2B, SaaS et de services aux entreprises. Il se targue d'être le premier VC américain à avoir parié sur l'entreprise de Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine.

Dans une note de blog postée après le dernier tour de table d'Algolia, Jason Lemkin détaille ce qu'il entend par des fondateurs meilleurs que lui: 

"Un engagement extrême est nécessaire mais pas suffisant. J'ai précisé ceci de la manière suivante: les fondateurs doivent être bien meilleurs que moi. Un bien meilleur DG que je ne l'étais, ajusté en fonction du temps. Après tout, j'ai fait pour 150 millions de dollars de sorties en tant que fondateur. Si vous n'êtes pas meilleur que moi, vous n'allez probablement pas créer une licorne."

Pour Jason Lemkin, Algolia et Nicolas Desseigne sont bien partis pour y arriver. Il explique que lorsque le cofondateur d'Algolia lui a demandé s'il devait lever une Series B alors que le tour précédent n'était pas encore épuisé, Jason Lemkin a répondu: 

"Vous êtes probablement déjà à mi-chemin d'avoir créé une entreprise iconique. Faites ce que vous pensez nécessaire pour y parvenir encore plus vite."

Selon Jason Lemkin, le chiffre d'affaires d'Algolia progresse actuellement de 100% par an et compte 3000 clients, dont plusieurs ont signé des contrast "à six chiffres".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente les entrepreneurs de moins de 30 ans à suivre en France en 2017

VIDEO: 6 choses étonnantes que l'amour fait à votre cerveau et votre corps