Pourquoi la transition énergétique devient un facteur de succès pour les entreprises

iStock.

Et si changer de modèle énergétique devenait un facteur de succès pour les entreprises ? A l’heure où les marches citoyennes pour le climat se multiplient et où les consommateurs, de plus en plus sensibles aux enjeux climatiques, sont toujours plus nombreux à vouloir utiliser leur pouvoir d’achat pour soutenir des activités responsables, la transition énergétique devient un véritable enjeu de réussite. Dans les entreprises également, la prise de conscience écologique est bien réelle et guide désormais les choix stratégiques.

L’heure est aux actions concrètes. Dans tous les secteurs, les entreprises, encouragées par un cadre fixé notamment par la loi de transition énergétique(1), ont pris des engagements et défini des objectifs qui nécessitent de revoir en profondeur leur mode de fonctionnement, parfois leur activité.

Emettre moins de carbone quand on exploite des hydrocarbures ou qu’on produit de l’électricité à partir de ressources fossiles, opter pour un mix énergétique qui fait la part belle aux énergies renouvelables, organiser la mobilité verte de ses salariés, s’engager dans la rénovation énergétique de son parc immobilier, choisir des partenaires à la lumière de leur engagement éco-responsable, organiser le recyclage de son parc informatique... Autant d’actions qui requièrent investissement et innovation, mais qui contribuent largement au succès.

Si les grands groupes ont les moyens d’emprunter cette voie, il est beaucoup plus compliqué pour une TPE ou une PME de dégager les ressources et le temps nécessaires. Pour les accompagner, BNP Paribas a développé une offre globale (du diagnostic à la mise en place de la solution ou à l’exécution des travaux) dans trois domaines qui concentrent une part importante de la consommation énergétique : l’immobilier, le transport et les actifs mobiliers. Objectif : leur permettre de valoriser leur parc immobilier, constituer une flotte de véhicules en auto-partage, louer des vélos ou des véhicules électriques pour leurs équipes ou optimiser leur parc informatique.

Un levier de compétitivité. Les résultats sont tangibles : les entreprises ayant mis en place une stratégie RSE (responsabilité sociale et environnementale) ont vu leur performance économique augmenter de 13% (3). En effet, l’énergie pèse environ 10 à 20 % des coûts d’une entreprise(2). L’économiser induit des économies financières – la mise en place d’une politique de transition énergétique peut réduire la facture de 22%(2) – et, de fait, accroit la compétitivité. C’est enfin une démarche nécessaire pour améliorer sa réputation, auprès des ses clients et partenaires, mais aussi pour recruter des talents, les millénials étant plus enclins à rejoindre des entreprises soucieuses de l’environnement. Performance économique, recrutement, réputation : la transition énergétique est une belle opportunité à saisir pour les entreprises.

(1) Loi de transition énergétique pour la croissance verte promulguée le 18 août 2015 (n°2015-992 du 17 août 2015)
(2) d’après une estimation de l’Agence internationale de l’énergie.
(3) France Stratégie 2016

VIDEO: Il existe une île au milieu de l'Océan Pacifique composée de 80.000 tonnes de déchets