Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Pourquoi le bitcoin ne deviendra jamais un moyen de paiement, selon 5 experts

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Pourquoi le bitcoin ne deviendra jamais un moyen de paiement, selon 5 experts
Le prix du bitcoin a augmenté de plus de 340 % cette année, ce qui a poussé certains analystes à le qualifier de "bulle". © Dado Ruvic/Reuters

De plus en plus d'entreprises, de Tesla à PayPal, acceptent le bitcoin comme moyen de paiement, ce qui a suscité des critiques de plus en plus vives, notamment en raison de la volatilité des échanges de bitcoin. Les énormes variations de prix de la cryptomonnaie, ainsi que son offre limitée, sont citées comme les deux principales raisons pour lesquelles elle ne constitue pas un moyen de paiement efficace.

La secrétaire au Trésor américaine, Janet Yellen, est l'une de ces critiques. Lundi 1er mars, elle a exprimé ses doutes quant à l'utilisation du bitcoin pour effectuer des transactions. "Je ne pense pas que le bitcoin sera largement utilisé comme mécanisme de transaction", a-t-elle expliqué au DealBook DC Policy Project. "C'est une façon extrêmement inefficace de mener des transactions et la quantité d'énergie consommée dans le traitement de ces transactions est stupéfiante".

À lire aussi — Qui se cache derrière Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du bitcoin jamais identifié ?

Le bitcoin, qui a commencé à circuler en 2009, est attrayant pour sa sécurité, son anonymat et sa nature décentralisée. Pour certains, la possibilité qu'il soit utilisé comme moyen de paiement est loin d'être atteinte, mais il a encore du potentiel.

"Le bitcoin pourrait un jour être utilisé comme un moyen de paiement courant, MAIS la cryptomonnaie est actuellement utilisée comme un investissement et une protection contre l'inflation", affirme Adam Liposky, Ecosystem Operations Lead chez Pocket Network, un écosystème de données en blockchain.

D'autres, cependant, sont plus fermes sur le fait que l'actif n'est pas une monnaie et ne sera jamais un moyen de paiement.

Voici ce que cinq experts pensent du bitcoin comme moyen de paiement :

"Il existe une croyance commune selon laquelle, pour que le bitcoin prospère, il doit être largement adopté comme moyen de paiement. Ce n'est pas exact. Le bitcoin ne sera jamais un substitut monétaire pour le marché de masse des consommateurs. Il est trop lent, trop cher et trop volatile pour cela. Les "stablecoins" (cryptomonnaies conçues pour minimiser la volatilité du prix, souvent indexées sur de la monnaie fiduciaire ou des matières premières, ndlr) rempliront cette fonction. C'est pourquoi nous avons inventé le Tether. Et c'est bien ainsi. Le bitcoin a une valeur énorme dans d'autres cas d'utilisation. Il n'a pas d'égal lorsqu'il s'agit de règlements transfrontaliers. Ce seul objectif justifierait un plafond de marché de 5 000 milliards de dollars (4 163 milliards d'euros). Nous devons cesser de considérer le bitcoin comme un réseau mondial de paiement voué à la consommation. Il n'est pas adapté à cette fin, et son succès n'en dépend pas". — William Quigley, directeur général de Magnetic, une société d'investissement dans la blockchain et les monnaies cryptographiques

"J'ai le sentiment que le bitcoin est allé trop loin sur la voie d'une réserve de valeur plutôt qu'en tant que méthode de paiement. Cela ressemble plus à de l'or qu'à de l'euro, par exemple. Il y a peut-être des cas d'utilisation comme moyen de paiement, mais je ne pense pas que vous l'utiliserez de sitôt pour payer au supermarché". — Jeffrey Wang, responsable de l'Amérique chez Amber Group, une société de services financiers dans les cryptomonnaies

"Si vous avez acheté une Tesla à 50 000 dollars avec quatre bitcoins le 1er octobre, cet achat a maintenant un coût d'opportunité de 212 000 dollars, car le prix du bitcoin en dollars est passé de 10 000 à 53 000 dollars en quatre mois et demi." — Robert Minter, directeur de la stratégie d'investissement chez Aberdeen Standard Investments, un gestionnaire d'actifs mondial

"Nous pensons que le bitcoin est en train de devenir l'or numérique, c'est-à-dire une réserve de valeur. D'autres monnaies virtuelles telles que l'USDC (un "stablecoin" indexé sur le dollar américain, ndlr) devraient mieux jouer le rôle d'un mode de paiement courant". — Alex Zhao, DG de Standard Hashrate Group, une plateforme ouverte dédiée au minage de bitcoins

"Pas dans un avenir proche et probablement jamais. Sa valeur est tout simplement trop peu fiable pour une entreprise ou un client à l'heure actuelle. Peut-être quand les salaires seront payés en BTC, mais j'ai du mal à le croire pour les nnn prochaines années. Imaginez que vous achetez une voiture pour 1 BTC et que votre salaire est payé en dollars. La voiture peut facilement coûter des milliers de dollars de plus ou de moins en une semaine. Je ne crois pas que le monde soit prêt pour cela". — Julius de Kempenaer, analyste technique principal chez StockCharts.com, une plateforme d'analyse technique et de cartographie financière

Version originale : Isabelle Lee/Insider

À lire aussi — Qui sont les 'baleines de bitcoin' et comment influencent-elles le cours de la cryptomonnaie ?

Découvrir plus d'articles sur :